Bienvenue à Rotorua, la ville où la terre fume !

Les 3 jours que j’ai passés dans et autour de Rotorua font partie des meilleurs souvenirs que je garde de Nouvelle Zélande. D’abord pour des raisons subjectives, car j’y ai fait de très belles rencontres et j’y ai passé de supers moments, mais aussi parce que cet endroit est tout simplement incroyable et ne ressemble à aucun autre. Avez-vous déjà vu un lac vert fluo ? Avez-vous déjà marché dans une rue où des nuages de vapeur sortent des jardins ? Avez-vous déjà vu une mare de boue qui danse ? Tout cela, et bien plus, se trouve à Rotorua. Si vous voulez comprendre pourquoi j’ai tellement aimé cet endroit et pourquoi il pourrait constituer un des moments marquants de votre voyage dans l’Ile du Nord, cet article est pour vous !

📷 Ne manquez pas mes galeries de photos associées à cet article: Rotorua / Wai-O-Tapu Thermal Wonderland / Between Rotorua and Taupo.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇳🇿 Cliquez ici pour revenir au menu Nouvelle-Zélande.

L’activité thermale

La première chose que vous remarquerez en arrivant à Rotorua, ce sera l’odeur. Une odeur constante de soufre, dans toute la ville, plus ou moins forte mais toujours présente. Vous vous rendrez aussi vite compte que de la vapeur  sort des canalisations : c’est très étrange à  voir, mais pas d’inquiétude, c’est juste une des nombreuses manifestations de l’activité géothermique qui a rendu Rotorua célèbre. Il y a des sources chaudes partout et même si l’odeur de soufre est parfois gênante c’est une grande source de profit pour la ville.

Cette activité géothermique peut s’observer à de nombreux endroits en ville et aux alentours. Certains sont payants mais d’autres sont gratuits et accessibles même si vous voyagez avec un tout petit budget. Pour commencer, rendez-vous à Kuirau Park.

Kuirau Park, Rotorua

En plein cœur de la ville, ce grand parc comporte de nombreuses sources chaudes, des mares de boue et des rochers colorés par le soufre. Tout évolue en permanence, et de nouvelles sources peuvent sortir de terre à tout instant : attention où vous posez les pieds ! Heureusement des clôtures vous empêcheront de tomber par accident dans un des étangs déjà existants.

 

L’endroit le plus impressionnant de ce parc est un lac d’eau chaude que l’on traverse sur une passerelle en bois. Parfois la vapeur qui monte de l’eau est tellement dense qu’on ne voit plus l’autre rive ! Au coucher de soleil, avec les rayons de soleil, cette vapeur prend une teinte rouge presque inquiétante…

 

Cette activité thermique peut aussi s’observer gratuitement au Government Garden, près du lac Rotorua, avec d’autres mares de boue et sources chaudes. Vous y trouverez aussi un spa et le beau musée d’Art et d’Histoire de Rotorua. Il était fermé quand j’y suis allé, mais pas besoin de le visiter pour prendre une jolie photo ! Il est d’ailleurs censé être le bâtiment le plus photographié de Nouvelle Zélande (même si cela reste à prouver !).

Rotorua Museum

Vous pouvez observer d’autres manifestations de l’activité thermale dans la région, gratuitement ou non, entre autres à Te Puia, Kerosene Creek, Craters of the Moon près de Taupo, ou visiter l’extraordinaire Wai-o-tapu (j’en parle plus loin dans cet article).

La culture Maori

Plus d’un tiers de la population de Rotorua est d’origine Maori. De nombreux endroits organisent des spectacles touristiques sur la culture Maori incluant notamment le célèbre Haka. Je n’en ai vu aucun d’entre eux, craignant un certain manque d’authenticité (si vous avez assisté à un de ces spectacles, partagez votre expérience dans les commentaires). A la place j’ai préféré visiter le village d’Ohinemutu.

Il s’agit d’un village bien réel dans un quartier de Rotorua situé au bord du lac, toujours habité par des Maoris, mais ce n’est pas un endroit touristique donc ne vous attendez pas à croiser des gens en costumes traditionnels. En revanche vous verrez de très beaux bâtiments, comme le Wharenui, la maison communale du village, ou la jolie église colorée.

 

Ce qui est aussi passionnant à Ohinemutu, ce sont les innombrables sources chaudes et la vapeur qui s’élève de chaque jardin, parfois directement à côté des maisons. Cette chaleur naturelle a autrefois été utilisée par les Maoris pour… la cuisine ! Ils mettaient des aliments dans un panier qu’ils suspendaient au-dessus la vapeur. Cette méthode de cuisson s’appelle le Hangi.

 

Les “Redwoods” et les lacs

En plus de la géothermie, la nature dans la région de Rotorua est magnifique et il faut absolument prévoir une promenade sous les séquoias géants, les “Redwoods” (la forêt de Whakarewarewa en langue Maori). Vous trouverez de nombreux sentiers dans la forêt, ou si vous avez l’esprit plus aventureux, vous pouvez tenter un parcours en hauteur directement dans les arbres : le Redwood Treewalk.

 

Pour un peu de détente, pas moins de 17 lacs vous attendent dans cette partie de Nouvelle Zélande. En plus du lac Rotorua, les plus beaux se trouvent dans le sud-est : les lacs Bleu et Vert, Okareaka et Tarawera.

 

Où dormir à Rotorua

Si vous voyagez dans un véhicule “self-contained”, vous avez de la chance : une aire de stationnement gratuit existe en plein cœur de la ville, juste à côté de Government Gardens, Bravo Rotorua !

Personnellement j’ai séjourné dans l’auberge Crash Palace Backpackers, et je ne peux que la recommander. Pas cher, propre, une super ambiance et détail appréciable, un petit jacuzzi gratuit ! L’eau y est en fait tellement chaude qu’on a du mal à rester dedans plus de quelques minutes, mais c’était en tout cas l’endroit parfait pour se détendre en fin de journée, avec une bière ou un verre de vin du bar de l’auberge, en compagnie de voyageurs du monde entier.

Wai-o-tapu Thermal Wonderland

Ce parc se trouve à mi-chemin entre Rotorua et Taupo sur la State Highway 5. C’est sans doute la visite la plus impressionnante que j’ai faite en Nouvelle Zélande.

L’entrée coûte 32,50 dollars mais on en a pour son argent ! Le circuit complet prend entre une et 2 heures, selon le temps qu’on passe à s’émerveiller devant le spectacle incroyable qui s’offre ici : des lacs fluorescents jaune, orange et vert, des mares de boue, de la vapeur partout, de l’eau chaude… Faites de la place sur votre carte mémoire car vous prendrez beaucoup de photos !

Wai-O-Tapu

A 10 h 15 chaque matin, ne ratez pas l’éruption du geyser Lady Knox (qui ne se trouve pas directement dans l’enceinte du parc mais il faut se procurer le billet d’entrée pour y accéder). Pourquoi exactement à cette heure ? Parce que ce phénomène naturel a besoin d’être activé chimiquement… en fait avec rien de plus compliqué qu’un peu de savon ! Le produit utilisé à Wai-o-tapu est totalement inoffensif pour l’environnement. Une fois lancé, le geyser peut rester en éruption sans interruption jusqu’à deux heures !

 

Juste à côté du parc, faites un petit crochet pour voir les mares de “boue dansante”. C’est vraiment drôle et impressionnant à voir : la boue est parfois projetée très haut. Cela ne fait pas partie de l’ensemble de Wai-o-tapu donc vous pouvez vous y rendre même si vous ne comptez pas visiter le parc.

 

Rainbow Mountain

La balade de Rainbow Mountain, tout près de Wai-o-tapu, peut facilement se combiner avec la visite du parc. Mon conseil : allez voir le geyser Lady Knox à 10 h 15, puis lorsque tout le monde se met en route pour faire le tour du parc allez à Rainbow Mountain pour revenir quelques heures plus tard et ainsi éviter le gros de la foule.

Le sentier qui mène au sommet de Rainbow Mountain est long de 2,5 km et se fait en 1h-1h30. La vue sur la campagne environnante est très belle. Si vous n’avez pas envie de monter jusqu’en haut, allez au moins jusqu’au Crater Lake : vous ne mettrez que 5 à 10 minutes depuis le parking et la couleur de l’eau est vraiment magnifique et mérite le détour.

 

Les Huka Falls

Si en venant de Rotorua vous continuez sur la State Highway 5, votre prochain arrêt se fera aux Huka Falls. Le débit d’eau impressionnant peut s’admirer depuis plusieurs points de vue : au-dessus un peu à gauche, juste à côté sur la droite, ou depuis la passerelle qui traverse la rivière et mène au deuxième point de vue. Vous pouvez même faire une petite croisière dans un bateau qui vous amène aussi près que possible de la cascade… Ces chutes ne sont pas hautes, mais à cause d’un rétrécissement de la rivière Waikato, le courant y est extrêmement puissant.

 

Taupo

Taupo est situé 80 km au sud de Rotorua, sur le bord du lac Taupo qui s’est créé il y a 26 500 ans après une explosion volcanique gigantesque, peut-être une des plus grandes éruptions de tous les temps ! Difficile à imaginer quand on voit ce lac si tranquille aujourd’hui…

Près de Taupo vous pouvez monter au sommet du Mont Tauhara pour profiter d’une très jolie vue. Vous mettrez entre une heure et une heure et demie (2,8 km avec quelques portions raides) et par une belle journée vous aurez une vue fantastique sur les volcans du Tongariro National Park de l’autre côté du lac… Une vue que cette vache semble apprécier, elle aussi !

View from Mount Tauhara

Et vous, est-ce que vous avez visité Rotorua ? Qu’est ce qui vous a le plus marqué ? Partagez vos souvenirs dans les commentaires !

🇳🇿 Cliquez ici pour revenir au menu Nouvelle-Zélande.

2 thoughts on “Bienvenue à Rotorua, la ville où la terre fume !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s