Visiter le nord de l’Ile du Sud en 5 jours

Un road trip sur l’Ile du Sud de Nouvelle Zélande ne serait pas complet sans la découverte de sa région la plus septentrionale. Elle peut sembler moins intéressante à côté des paysages incroyables des montagnes plus au sud, mais elle comporte de nombreux endroits magnifiques qui méritent d’être visités, dont le célèbre Abel Tasman National Park. Il faudrait y passer longtemps pour tout explorer, mais pas d’inquiétude : même si vous n’avez pas beaucoup de temps vous pourrez en découvrir les endroits les plus marquants. Voici le best-of du nord de l’Ile du Sud en seulement 5 jours, y compris quelques suggestions de campings gratuits !

📷 Ne manquez pas mes galeries de photos associées à cet article : Picton & French Pass / Abel Tasman & the North-West.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇳🇿 Cliquez ici pour revenir au menu Nouvelle-Zélande.

Jour 1 : Picton et la Queen Charlotte Track

Si vous arrivez en ferry depuis Wellington sur l’Ile du Nord, Picton sera votre port d’arrivée. Si vous venez en voiture depuis Christchurch via Kaikoura, Picton est aussi un bon endroit pour passer une nuit avant de démarrer votre road trip dans le nord de l’Ile du Sud.

Le matin, commencez avec la montée vers Tirohanga, une promenade d’environ une heure et demie, qui vous amène à un superbe point de vue sur le port.

Picton

Ensuite cap à l’ouest, direction Havelock par la Queen Charlotte Drive : une route superbe avec de nombreux points de vue et quelques accès à des plages. Mais elle est aussi étroite et très sinueuse, donc soyez prudents si vous conduisez un véhicule long ou lourd.

 

 

Peu avant Linkwater, tournez à droite en direction d’Anakiwa et garez-vous au début de la Queen Charlotte Track. Ce chemin est considéré comme une des plus belles randonnées sur plusieurs jours de cette région de Nouvelle Zélande (comptez 4 à 5 jours pour l’intégralité du parcours) mais si comme pour moi votre temps est limité, vous pouvez très bien vous contenter de marcher jusqu’au premier point de vue (environ 3 à 4 heures pour l’aller-retour). Le sentier est très agréable, il suit la baie puis monte doucement dans la forêt et c’est une vue magnifique qui vous attend au bout.

 

 

Bon plan camping : près de Brown River, à l’intersection entre la route Picton-Nelson (State Highway 6) et Opouri Road en direction de French Pass vous trouverez un camping gratuit avec des toilettes (mais pas de douches). Un endroit simple mais agréable pour passer la nuit avant le jour 2.

Jour 2 : French Pass

Peut-être le plus beau trésor caché de l’Ile du Sud ! Une chose est sûre, vous ne verrez pas beaucoup de touristes ici. La route jusqu’à French Pass, à l’extrémité nord-est de l’Ile du Sud, est très pittoresque à travers des prairies verdoyantes avec d’innombrables moutons ainsi que de nombreux points de vue sur les magnifiques fjords et bras de mer tout autour. La route ne fait que 60 km depuis le camping mentionné ci-dessus mais comptez au moins une heure et demie pour arriver au bout car elle est particulièrement sinueuse et non goudronnée (mais en bon état) sur les 30 derniers kilomètres.

 

 

Passez un peu de temps sur la jolie petite plage au bout de la route, admirez le paysage et qui sait, vous aurez peut-être la chance de trouver un fameux “Paua shell” dans le sable…

 

 

La route est en cul-de-sac donc il vous faudra rebrousser chemin avant de prendre la direction de Nelson. C’est un bon point de chute pour vous détendre pendant quelques heures, avec plusieurs auberges et adresses bon marché pour les backpackers.

Jour 3 : de Nelson à Farewell Spit

Pendant la première partie de la journée la route vous amènera tout en haut de l’Ile du Sud : jusqu’aux dunes de sable de Farewell Spit. Pensez à vérifier tout d’abord les conditions de circulation : lorsque j’y étais, début mars 2018, le cyclone Gita avait récemment frappé cette partie de la Nouvelle Zélande et provoqué des glissements de terrain sur la route entre Motueka et Takaka, le seul accès à cette région. La route n’était alors ouverte que pendant une heure le matin et une autre en fin de journée.

 

 

Si vous regardez attentivement une carte de l’Ile du Sud, vous verrez ce qui ressemble à une griffe géante tout au nord : c’est Farewell Spit. Ce lieu extraordinaire a été créé par les actions conjointes du vent, des courants océaniques et de la proximité avec l’Ile du Nord. Après une courte marche sur la plage, vous aurez l’impression de vous retrouver dans le désert du Sahara : d’énormes dunes de sable tout autour de vous, qui s’avancent jusqu’à 26 km dans l’océan ! C’est aussi un endroit à ne pas manquer pour les amoureux des oiseaux.

 

 

Bon plan camping : un camping gratuit vraiment très basique se trouve proche de Farewell Spit, juste à côté de l’océan, mais malgré son superbe emplacement je ne le recommanderais pas ; c’est un tout petit terrain boueux et surpeuplé. Préférez aller à l’autre emplacement gratuit situé près de la rivikère Waitapu, il est plus grand et beaucoup plus agréable même si les aménagements sont là aussi basiques (toilettes sèches, pas de douches).

Jour 4 : autour de Takaka

L’autre avantage du camping que je viens de mentionner est sa position centrale. De là vous n’êtes qu’à 3 km de Takaka, la ville principale de cette région. Et en 5 minutes de voiture vous arrivez aux sources de Te Waikoropupu (parfois abrégées en Te Pupu), un des lieux emblématiques de la région. Ces sources et bassins sont sacrés dans la culture Maori, on n’a pas le droit d’y nager ni même de toucher l’eau, mais vous pouvez tout à fait admirer le bleu exceptionnel de cette eau.

 

 

Prenez ensuite la direction de l’est, vers Tarakohoe et les Wainui Falls. Cette partie de la côte est sublime et vous amène jusqu’à l’entrée nord de l’Abel Tasman National Park, mais je ne suis pas allé plus loin que le parking de la cascade. Comptez environ 1h à 1h30 de marche (aller-retour) pour vous y rendre.

wainui-falls

En repartant, arrêtez-vous à Tata Beach que l’on m’a décrite comme la plus belle plage de la région. Je ne peux pas vraiment la comparer à d’autres car c’est la seule sur laquelle je me suis arrêté, mais je peux vous assurer qu’elle est magnifique et c’était très agréable d’y nager par une belle journée ensoleillée.

 

 

Un conseil : couchez-vous de bonne heure ce soir-là, car ce qui vous attend le lendemain est le “gros morceau” de cette région de Nouvelle Zélande : Abel Tasman National Park.

Jour 5: Abel Tasman National Park

Abel Tasman (du nom de l’explorateur hollandais qui fut le premier Européen à avoir navigué autour de la Nouvelle Zélande, en 1642) est le plus petit mais certainement pas le moins beau des parcs nationaux de la Nouvelle Zélande. Pour ceux qui ont voyagé en Australie, je le comparerais à Noosa sur la côte du Queensland pour vous donner une idée. Vous pouvez le traverser entièrement en marchant le long de la côte du nord au sud, avec des campings pratiquement sur la plage, mais vous pouvez aussi en profiter en une seule journée en louant un kayak ou (l’alternative que j’ai choisie) prendre un “water taxi”.

Split Apple rock, Abel TasmanDepuis Marahau, les bateaux de la compagnie Abel Tasman Aquataxi peuvent vous déposer à plusieurs endroits de la côte, après avoir contourné les rochers de Split Apple (« la pomme coupée en deux », photo à gauche). Au choix, vous pourrez revenir à Marahau à pied ou vous faire reprendre à un autre endroit pour profiter plus longuement des plages immaculées. Plus de détails et tous les prix sur leur site web.

 

 

J’ai décidé d’aller en bateau jusqu’à Bark Bay et de revenir à pied. C’est sans doute la plus longue randonnée à faire en une journée, car elle ne fait pas moins de 24 km. La section entre Bark Bay et Torrent Bay est censée être la plus belle du parc, mais le sentier après Torrent Bay est moins fréquenté et toujours très agréable. La marche était longue et assez épuisante, mais je ne regrette pas mon choix, la journée était superbe !

 

 

Et voilà, c’est ainsi que se termine ce road trip intense à la découverte du nord de l’Ile du Sud ! Et vous, quels sont vos endroits préférés de cette région de Nouvelle-Zélande ?

🇳🇿 Cliquez ici pour revenir au menu Nouvelle-Zélande.

One thought on “Visiter le nord de l’Ile du Sud en 5 jours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s