Melbourne : 5 lieux alternatifs à découvrir

Au premier abord, Melbourne n’est pas la ville la plus séduisante qui soit. Ici, pas d’opéra qui attire irrésistiblement le regard comme à Sydney sa grande rivale australienne, et aussi réussie soit l’architecture de Federation Square, cette place centrale ne peut rivaliser avec la Tour Eiffel, la Statue de la Liberté ou le Golden Gate Bridge. Non, ce qui fait de Melbourne une ville à part, ce n’est pas sa beauté mais bien sa beauté, son effervescence perpétuelle, ses multiples évènements et l’ambiance particulière de chacun de ses quartiers. Elle n’a pas été élue ville la plus agréable à vivre au monde 7 années de suite par The Economist sans raison ! Cet article a pour but de vous faire découvrir quelques endroits de Melbourne un peu plus méconnus que leurs équivalents touristiques, mais qui méritent tout de même le détour.

📷 Allez voir les galeries de photos reliées à cet article : Melbourne (pictures).

🇬🇧Click here to read this article in english.

🇦🇺 Cliquez ici pour revenir au menu sur l’Australie.

1/ Si vous aimez le street art : allez voir ACDC Lane

Vous aussi quand vous étiez petits, on vous a toujours répété « fais attention où tu mets les pieds » ? Si vous visitez Melbourne, oubliez ce conseil et gardez les yeux en l’air : dans cette ville royaume du street art, vous pouvez tomber n’importe où nez à nez avec une peinture murale de plusieurs mètres de haut.

L’endroit le plus connu est bien sûr Hosier Lane, à deux pas de Federation Square. Une petite rue exceptionnelle par ses couleurs perpétuellement renouvelées, mais dans laquelle il faut se frayer un chemin au milieu des perches à selfie et attendre que les groupes de touristes aient fini de se photographier chacun leur tour avant de pouvoir prendre ses propres clichés. Mais saviez-vous qu’à seulement quelques minutes de marche se trouve une autre ruelle plus petite mais tout aussi spectaculaire ?

acdc-lane

Depuis Hosier Lane, remontez sur Flinders Lane et tournez à droite : entre Russell et Exhibition Street, vous découvrirez ACDC Lane. Oui, c’est bien le nom officiel, depuis 2004, en hommage au célèbre groupe de rock australien! Ici pas de touristes, mais un mur entier couvert de peintures, elles aussi régulièrement mises à jour, en témoignent les photos ci-dessus et ci-dessous prises exactement au même endroit à seulement quelques mois d’intervalle.

acd-lane-bowie

C’est aussi là, en bas de la ruelle que se trouvent à mon avis les deux plus belles œuvres de street art de Melbourne : ouvrez bien les yeux, regardez à droite et à gauche et vous pourrez admirer ces magnifiques fresques.

2/ Pour aller faire du sport : Albert Park

Melbourne c’est LA ville du sport : le surf à l’australienne, l’Open d’Australie en janvier bien sûr mais aussi l’immense MCG (Melbourne Cricket Ground), plus grand stade du pays et l’un des plus grands au monde qui accueille chaque année de nombreux évènements à commencer par la finale du « footy », le football australien (sport hautement spectaculaire et à découvrir !). Pas le choix, si vous voulez devenir un/une vrai(e) melbournien(ne), il va falloir sortir les baskets et transpirer un peu !

melbourne-australian-open

Si comme moi vous n’êtes pas spécialement adepte des salles de sport, rendez-vous à Albert Park dans le sud de Melbourne. C’est là que chaque année se déroule un autre évènement sportif majeur : le grand-prix de Formule 1, traditionnellement le premier de la saison. Tout au long de l’année on peut d’ailleurs conduire librement sur la piste mais attention la vitesse y est limitée à 50km/h ; pas question de se prendre pour Lewis Hamilton et rouler à plus de 300 km/h…

En dehors du circuit, le parc en lui-même est l’endroit rêvé pour tous types de sportifs, du dimanche ou plus aguerris. Le tour du lac (environ 5 km) se prête idéalement à une sortie à vélo ou en footing (d’ailleurs tous les samedis à 8h du matin, des joggings en groupe gratuits sont organisés : plus d’info ici). Les multiples terrains de footy ou de cricket sont libres d’accès, les rameurs sont nombreux à s’entrainer sur le lac et on trouve également ici un golf, une grande piscine (avec une zone de surf artificiel, le « flow rider » !) et un stade qui accueille matchs de football et compétitions d’athlétisme (en février 2017 Usain Bolt lui-même en a foulé la piste).

Si tout ceci ne suffit pas à vous persuader d visiter Albert Park et que définitivement, le sport ça n’est pas pour vous, sachez que de magnifiques cygnes y vivent en nombre et que le point de vue sur le CBD de Melbourne est mon préféré de la ville, de jour comme de nuit. Alors, convaincus ?

3/ Un marché à ne pas manquer : le South Melbourne Market

Vous connaissez certainement le Queen Victoria Market, un des incontournables de Melbourne, notamment pour son « night market » du mercredi soir en été où les halles sont noires de monde. Mais connaissez-vous le South Melbourne Market ? Pour y accéder, rien de plus simple : il suffit de prendre le tram, ligne 96, et descendre à l’arrêt South Melbourne. Autre solution : le marché dispose d’un parking à l’étage supérieur gratuit deux heures les jours de marché… mais souvent complet.

south-melbourne-market

Il est ouvert tous les mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 8h à 16h (17h le vendredi). Certaines enseignes de restauration situées sur Cecil Street sont même ouvertes d’autres jours de la semaine ou sur des horaires plus étendus. Enfin, le marché a aussi son « night market » en été… pour cela rendez-vous en janvier 2019 ! Voilà pour les considérations pratiques…

Le marché en lui-même est plus petit que le Queen Victoria Market, mais je le trouve plus authentique et plus chaleureux et pour ces raisons je le préfère à son cousin du nord de Melbourne. Tout y est : les étals de fruits et légumes, les produits frais, fromages, charcuteries, sans compter les boutiques de vêtements ou de décoration (parfois insolite…). Il est aussi très beau avec ses murs de brique et ses quelques fresques. Enfin côté restauration, il y a aussi de quoi se faire plaisir et ce pour tous les goûts : dumplings, paella, etc… Comme le marché est tout près d’Albert Park, vous pouvez vous offrir une récompense sucrée après une sortie sportive, comme par exemple les délicieux cupcakes de Joy Cupcakes dans une des allées intérieures (très nombreuses saveurs, y compris des options gluten free et vegan). Plus « healthy » mais pas moins bon, goûtez aussi les excellents smoothies de Happy Place – Lola Berry sur Cecil Street. Promis, vous ne le regretterez pas !

4/ Un jour à la plage : les cabanes multicolores de Brighton Beach

OK, ce n’est sans doute pas l’endroit le plus « méconnu » de cette liste, mais si votre connaissance des plages de Melbourne se limite à St Kilda, il est urgent d’aller découvrir Brighton Beach.

Cette plage est devenue célèbre par sa longue rangée de cabanes privées multicolores directement sur le sable, très prisées pour les selfies (notamment la cabane « Australie » que vous ne pouvez pas rater !). Les gratte-ciels de la ville se dessinent dans le lointain et l’endroit bien que populaire reste moins bondé que St Kilda par beau temps. Enfin ultime argument, étant un peu plus éloigné de la ville, la qualité de l’eau y est bien meilleure : pas négligeable avant d’aller piquer une tête ! Ca ressemble à l’endroit parfait pour se prélasser au soleil non ?

brighton-bathing-boxes-sunbathing

5/ Un cocktail dans un bar caché : Jungle Boy sur Chapel Street

Melbourne regorge de bars de qualité, entre les multiples terrasses au bord de la Yarra River bondées l’été, les clubs du CBD parfaits pour faire la fête ou encore les « rooftops » pour savourer un verre au-dessus de l’agitation de la rue. Mais le plus cool ? Les nombreux bars « secrets » un peu partout en ville : impossible de visiter Melbourne sans en découvrir au moins un ! Leurs propriétaires rivalisent d’imagination pour se cacher du commun des mortels et ne se laisser découvrir que par quelques heureux élus ; du coup, pas facile de tomber dessus par hasard. Allez, je vous file un petit coup de main…

Rendez-vous à Windsor Station, sur Chapel Street (ligne de train Sandringham depuis le CBD). A quelques pas de là, sur le trottoir d’en face, repérez la vitrine et les lumières bleutées du Boston Sub, une sandwicherie tout ce qu’il y a de plus normal en apparence. Mais regardez de plus près : vous n’avez pas l’impression de voir beaucoup de gens entrer sans ressortir tout de suite après avec un sandwich à la main ? Je n’en dévoile pas plus pour vous laisser la surprise et le plaisir de la découverte, si vous êtes malins vous trouverez tous seuls l’accès au Jungle Boy et à sa décoration délirante.

Une fois à l’intérieur de ce « hidden bar » vous aurez l’impression d’être dans un autre monde. Mur de briques, plantes tropicales et coin canapé ultra confortable… Mais le gros plus de l’endroit ce sont ses cocktails délicieux et magnifiquement présentés, au premier rang desquels mon favori : le Zombie. Pourquoi un tel nom ? Parce que si vous en abusez, c’est l’état dans lequel vous serez le lendemain… et ce n’est pas une légende, croyez-en mon expérience ! Alors, vous vous sentez d’attaque ?

J’espère que cet article a pu vous aider à découvrir d’autres aspects de cette ville incroyable qu’est Melbourne ! La liste pourrait être encore longue et d’ailleurs si vous avez d’autres suggestions d’endroits un peu en-dehors des sentiers battus, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires. Merci d’avance et bonnes explorations !

🇦🇺 Cliquez ici pour revenir au menu sur l’Australie.

2 thoughts on “Melbourne : 5 lieux alternatifs à découvrir

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s