3 jours à Adélaïde

Après être tombé amoureux de Melbourne, avoir pris bien trop de photos de Sydney, profité du soleil à Brisbane et été un peu déçu par Perth (désolé !), Adélaïde était la dernière des 5 plus grandes villes d’Australie qu’il me restait à explorer. Après seulement trois jours dans la ville et ses environs, je peux l’affirmer : Adélaïde n’a pas à rougir de la comparaison avec ses célèbres voisines. Mon temps était limité mais grâce aux bons conseils de locaux et en marchant beaucoup au hasard, j’ai vu suffisamment de choses pour partager cet article avec vous. Quant à tout ce que je n’ai pas eu le temps de voir… eh bien, cela me fait encore un endroit où il faudra revenir un jour !

📷 Pour plus de photos, allez voir mes galerie d’images sur Adelaïde.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇦🇺 Cliquez ici pour revenir au menu sur l’Australie.

Une ville dans un parc

Un de mes principaux critères pour apprécier une ville, c’est qu’elle doit être verte. J’adore marcher, courir ou juste me détendre dans des espaces non-bétonnés. Adélaïde n’est pas juste une ville verte, c’est encore mieux que ça : c’est une ville dans un parc. Tout le centre-ville est entouré d’espaces verts, dans chaque direction ! Regardez le plan d’Adélaïde ci-dessous : avez-vous déjà vu une ville ressemblant à ça ? (extrait de Google Maps)

Adelaide, map

La plus jolie partie se trouve dans le nord, près de la rivière Torrens. Ses berges sont parfaites pour courir, faire du vélo ou juste profiter du soleil sur un banc. De l’autre côté de la rivière se trouve l’immense Adelaide Oval, un des stades les plus modernes d’Australie, entouré de plusieurs autres terrains de sports.

River Torrens, Adelaide

Au nord-est se trouve le zoo d’Adélaïde ainsi que les jardins botaniques tout près. Allez-y, ils sont gratuits et magnifiques. La très jolie serre du Bicentenaire vous amènera droit dans la forêt tropicale, tandis que la maison du vin et son petit vignoble juste à côté vous rappellent que les domaines viticoles de la Barrossa Valley (entre autres), réputés dans le monde entier, ne sont qu’à une heure de route.

Une ville de culture

La North Terrace à Adelaide est peut-être le meilleur quartier de toute l’Australie quand il s’agit de culture. Dans cette même rue vous trouverez la galerie des beaux-arts, un musée fascinant (le South Australian Museum) qui a en plus l’avantage d’être (parmi bien d’autres choses, la collection d’objets des civilisations du Pacifique était extraordinaire), et la bibliothèque publique. L’aile Mortlock de cette bibliothèque est sans doute le plus beau bâtiment de la ville. Une pièce fabuleuse tout droit sorti de l’univers d’Harry Potter, qui vous ramènera plusieurs siècles en arrière !

Adelaide, Library, Mortlock Wing

Près de tous ces beaux bâtiments, le campus de la vaste université d’Adélaïde vaut aussi un coup d’œil. Cela donnerait presque envie de reprendre les études pour avoir le privilège de le faire dans une si belle université !

Une ville avec une âme

Ma façon préférée d’explorer une nouvelle ville est de marcher au hasard, me perdre dans ses rues et voir où cela me mène. Je ne peux pas imaginer une meilleure façon d’explorer Adélaïde : c’est ainsi que j’ai découvert de nombreux vieux bâtiments et des minuscules ruelles dans le centre-ville que je n’aurai sans doute pas vus autrement.

Mais ce que j’y ai aimé avant tout, c’est son extraordinaire street art. Melbourne n’a qu’à bien se tenir ! A chaque coin de rue vous pouvez tomber sur des fresques incroyables : en voici quelques jolis exemples.

Une ville qui prend au sérieux la nourriture et le café

Avec aussi peu de temps à Adelaide, je n’ai évidemment pas pu tester beaucoup de cafés ou restaurants, mais j’ai vu beaucoup d’endroits où j’aurais aimé m’arrêter. Toutes les terrasses sur la tranquille Ebenezer Place par exemple me faisaient envie, et le café que j’ai bu à Exchange était délicieux.

Pour les produits frais et de qualité il faut absolument se rendre au Adelaide Central Market. Vous y trouverez des dizaines de petits étals de fruits et légumes, de fromages délicieux ou de jus de fruits frais… mais aussi une superbe fresque sur un côté, peut-être ma peinture préférée de toute la ville.

Adelaide Central Market, street art

Une ville proche de la nature

Est-ce que vous me croirez si je vous dis que les photos ci-dessous ont été prises à seulement une demi-heure de route du centre-ville ? C’est difficile à imaginer mais c’est vrai : voici le Morialta Conservation Park, un  très beau parc, immense, qui débute tout de suite après les dernières banlieues d’Adelaide.

Dur de se rappeler qu’une si grande ville se trouve si près. Aucun bruit de voiture, un calme absolu et vous n’aurez peut-être même pas de réseau téléphonique ! Profitez des nombreux sentiers pédestres dans le parc, des courtes promenades aux randonnées plus longues pour y observer une faune incroyablement riche : oiseaux de toutes les couleurs, papillons, lézards… et des koalas !

Adelaide, Morialta Conservation Park

Rien de plus facile pour les voir. Celui de la photo ci-dessous dormait confortablement dans un petit arbre en plein milieu du parking ! Un très gentil couple de retraités qui habitait juste à côté m’a raconté qu’un jour un koala s’est même retrouvé accidentellement coincé dans leur garage !

Le Morialta Conservation Park fait partie des Adelaide Hills, une chaîne de moyenne montagne qui s’élève jusqu’à 710m au Mont Lofty. La vue sur Adélaïde depuis le belvédère au sommet est très impressionnante, surtout au coucher du soleil ou de nuit.

Adelaide, night Mount Lofty

Une ville à la plage ?

Malheureusement c’est là une partie d’Adélaïde que je n’ai presque pas vue. Pendant les trois jours passés sur place le temps était toujours nuageux (comme vous avez peut-être pu le remarquer sur mes photos), avec même du vent et de la pluie le dernier jour. Pas les meilleures conditions pour aller à la plage…

Glenelg, Adelaide

Je ne connais donc pas grand-chose des plages d’Adélaïde. Le même couple dont je parlais plus tôt m’a expliqué que la plage la plus populaire se trouve à Glenelg (comparable par exemple à St Kilda à Melbourne), mais que toutes les autres plages plus au sud sont aussi très belles. C’est sur ma liste des choses à faire à mon prochain voyage, mais si vous connaissez une jolie plage à Adélaïde ou dans les environs, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires !

Avez-vous visité les 5 plus grandes villes australiennes ? A laquelle va votre préférence ? Dites moi pourquoi dans les commentaires !

🇦🇺 Cliquez ici pour revenir au menu sur l’Australie.

One thought on “3 jours à Adélaïde

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s