A la découverte de Tokyo : 6 endroits insolites

Si vous avez lu mes précédents articles à propos de Shinjuku ou Harajuku et Shibuya, vous avez peut-être eu l’impression que Tokyo n’était rien d’autre qu’une immense ville surpeuplée aux tours immenses et aux néons de toutes les couleurs. Mais ce n’est qu’en partie vrai. Il y a tellement d’atmosphères différentes selon les quartiers, rendant cette ville fascinante à visiter. Voici une liste de 6 endroits insolites qui méritent le détour. Qu’ils soient surprenants, touchants ou simplement différents, une chose est sûre : un voyage à Tokyo ne serait pas complet sans les avoir vus !

📷 Pour plus de photos allez voir ma galerie d’images sur Tokyo.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇯🇵 Cliquez ici pour revenir au menu sur le Japon.

1/ Statue de la Liberté, Odaiba

Rainbow Bridge, Liberty Statue, Odaiba, Tokyo

tokyo-liberty-statueNon, ce n’est pas la Statue de la Liberté de New-York vue depuis un autre angle ; cette photo a bel et bien été prise à Tokyo ! Située sur l’île artificielle d’Odaiba, de l’autre côté de la rade, cette statue fût offerte par la France en 1998 en signe d’amitié entre les 2 pays. Initialement installée temporairement à l’occasion de « l’Année Française du Japon », elle fût si populaire qu’une réplique arriva ici définitivement en 2000, faisant désormais partie d’un magnifique panorama avec le Rainbow Bridge et la « skyline » de Tokyo en arrière-plan.

Si vous regardez de l’autre côté, vous serez face à l’extraordinaire bâtiment de Fuji TV : impossible de le rater avec son immense sphère semblant léviter à 100m au-dessus du sol ! Certaines sections du bâtiment sont ouvertes au public, y compris la sphère qui est en fait un observatoire. Je n’y suis pas allé moi-même mais si vous avez eu la chance d’admirer la vue de là-haut dites moi comment c’était dans les commentaires !

tokyo-fuji-tv

Le meilleur moyen pour vous rendre sur l’île d’Odaiba est de prendre la ligne Yurikamome. Montez dans un de ces trains modernes et entièrement automatiques au terminus de Shimbashi et essayez de vous assoir au tout premier rang : le trajet jusqu’à la station de Daiba (la plus proche de la Statue de la Liberté) ressemblera presque à un tour de montagnes russes.

2/ Yanaka

J’ai déjà mentionné le quartier de Yanaka dans mon précédent article recensant les meilleurs endroits de Tokyo pour l’observation des cerisiers en fleur. Situé au nord de la ville, vous pouvez rejoindre Yanaka soit à pieds depuis Ueno (une option que je recommande chaudement pendant la saison des Sakura car vous passerez par une allée entièrement recouverte de cerisiers blancs magnifiques), soit en train en vous arrêtant à la station de Nippori.

Cherry blossoms, Yanaka, Tokyo

Tout près de la station, ne manquez pas le temple bouddhiste et sa très belle statue de Bouddha. Promenez-vous ensuite à l’intérieur de l’immense cimetière : un espace de paix et de calme permettant d’oublier temporairement la foule et la circulation de Tokyo.

Enfin, parcourez les rues et ruelles du reste du quartier. Ce n’est pas l’endroit le plus animé de la ville, mais Yanaka est oublié par beaucoup de touristes et pourrait ainsi être vu comme le « Tokyo traditionnel ». Vous trouverez de nombreux temples et petits restaurants sur votre chemin.

3/ Mémorial des enfants, temple de ZozojiTokyo Tower

Une des choses les plus remarquables à Tokyo de mon point de vue sont les constants contrastes entre l’ancien et le nouveau, la tradition et la modernité. Un exemple de ces contrastes peut être trouvé au sud de la ville. Rendez-vous à la Tokyo Tower, une version rouge et blanche de la Tour Eiffel. Même si elle peut sembler plus petite que sa cousine française elle est en fait un peu plus grande : 332m contre 325m !

Tout près de la Tokyo Tower, allez faire un tour à Zozoji, un très beau temple bouddhiste offrant une bonne opportunité de photo avec la silhouette élégante de la tour juste derrière.

Mais ce qui rend ce temple si spécial et le place définitivement parmi la liste des choses à voir à Tokyo c’est son mémorial pour les enfants. Dans le parc autour du temple, vous verrez des centaines de petites statues portant des bonnets et des vêtements, chacune avec une petite éolienne à leur côté. Ces statues sont (je cite le panneau à l’entrée du parc) « des divinités protectrices des enfants, dédiées à la bonne santé des enfants et petits-enfants, ainsi qu’à la mémoire des enfants mort-nés ou victimes de fausses couches ». Les bonnets et les éoliennes sont censés les protéger et maintenir leur tête au chaud. Un endroit vraiment très touchant !

4/ Ryogoku, le quartier des sumos

Je n’ai pas parlé des sumos dans mon article listant certains clichés récurrents à propos du Japon, mais ces athlètes sont extrêmement populaires dans tout l’archipel et font partie de la culture japonaise. 6 tournois principaux ont lieu chaque année : 3 à Tokyo en Janvier, Mai et Septembre, les 3 autres ayant lieu à Osaka, Nagoya et Fukuoka. Il n’y avait malheureusement aucune compétition en cours au moment où je me trouvais à Tokyo mais j’ai choisi de quand même me rendre à Ryogoku, le quartier des sumos, en espérant peut-être tomber par hasard sur un de ces colosses. Je n’ai pas eu cette chance mais j’ai tout de même trouvé la visite du musée des sumos très intéressante et j’ai pu comparer l’envergure de ma main à celles de certains champions, environ 2 fois plus grandes que la mienne !

Sumo statue, Ryogoku, Tokyo

Les règles du sumo : si vous n’êtes pas familier avec ce sport, les règles en sont assez simples. Les deux combattants se font face dans un cercle de 4.55m de diamètre appelé « dohyo ». Le premier à être éjecté du cercle ou à toucher le sol avec une partie du corps autre que ses pieds perd le combat.

5/ Le Forum International de Tokyo

Si vous êtes passionné d’architecture, un crochet par le Forum International de Tokyo sera un must de votre séjour. Tout près de la gare centrale, cet immense bâtiment accueille de nombreux évènements tels que des concerts, des salons ou des conférences – c’est même là que se dérouleront les épreuves d’haltérophilie des Jeux Olympiques de 2020. Même si rien n’y est organisé lors de votre passage par la capitale du Japon, allez y faire un tour pour admirer ce chef d’œuvre architectural, tout de verre et d’acier. Magnifique ! Si vous êtes plus intéressé par la photo que l’architecture, vous aurez aussi de quoi prendre des clichés intéressants.

Enfin, vous trouverez de multiples possibilités de restauration tout autour du Forum.

6/ Golden Gai

J’ai aussi déjà mentionné cet endroit dans mon article sur les multiples visages de Shinjuku, mais je voulais également l’inclure à cette liste tant les quelques rues de ce quartier semblent être tout droit sorties d’une autre époque. Au milieu du district de Tokyo le plus animé, tout près de l’imposante Mairie, Golden Gai est un vestige du passé, un endroit venu d’il y a quelques siècles et directement transporté à notre époque.

Les 5 ou 6 petites ruelles qui composent ce quartier sont désertes le jour mais bondées la nuit, avec une véritable foule cherchant à prendre dans les innombrables bars minuscules ou pas plus de 4 ou 5 personnes peuvent prendre place. Cela risque de prendre un peu de temps avant de trouver un siège… Ne manquez pas Golden Gai, une véritable machine à remonter le temps au cœur de Tokyo !

Connaissez-vous d’autres endroits insolites à Tokyo ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

🇯🇵 Cliquez ici pour revenir au menu sur le Japon.

One thought on “A la découverte de Tokyo : 6 endroits insolites

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s