Le “Golden Circle”, une introduction parfaite à l’Islande

Si vous allez en Islande pour la première fois, vous espérez sans doute visiter un pays à la nature sauvage et préservée, le mélange de la glace et du feu ou de vastes paysages à couper le souffle. Autant le dire tout de suite : la nature sauvage n’est pas à proprement parler le point fort du Golden Circle (« Cercle d’Or » mais je choisis ici d’utiliser l’anglicisme bien plus répandu, y compris sur les panneaux de signalisation), l’une des zones les plus touristiques du pays. Mais la concentration de merveilles de la nature dans un si petit périmètre proche de Reykjavik en font un véritable incontournable. Suivez-moi à la découverte des geysers, cascade et cratères du Golden Circle, une introduction parfaite à l’Islande.

📷 Pour plus de photos allez voir ma galerie d’images : Reykjavik and the Golden Circle.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇮🇸 Cliquez ici pour revenir au menu sur l’Islande.

Qu’est-ce que le Golden Circle ?

Road, Golden CircleLe Golden Circle est le nom donné à une boucle commençant et terminant à Reykjavik et conduisant à de nombreuses attractions naturelles. La distance totale fait moins de 300 km et il est possible de le parcourir en entier en un jour, même en s’arrêtant souvent.

Depuis Reykjavik, l’itinéraire le plus courant consiste à prendre la route 1 vers le nord, mais bien sûr comme c’est une boucle il est totalement possible de la prendre dans l’autre sens ; c’est la manière « habituelle » de parcourir le Golden Circle que je décris ici. Dans cet article, je me concentrerai uniquement sur les principales attractions mais n’hésitez pas à sortir des chemins battus ou vous arrêter au bord de la route pour admirer le paysage.

Le parc national de Þingvellir

thingvallavatn-lakePeu après avoir quitté Reykjavik sur la route 1, prenez à droite sur la route 36 en direction du parc national de Þingvellir (anglicisé en « Thingvellir »). Après avoir longé les berges du Þingvallavatn (« Thingvallavatn »), le plus grand lac d’Islande, vous arriverez au cœur du parc : une vallée pile à la limite entre les plaques tectoniques Eurasienne et Nord-Américaine. Vous êtes littéralement sur la frontière entre deux continents !

Il y a beaucoup de choses à faire à Þingvellir, plus que je ne pourrais recommander moi-même et il y aurait de quoi y passer une journée entière avant de poursuivre l’exploration du Golden Circle. Faites un tour sur le site officiel (en anglais) du parc si vous comptez rester plus longtemps ! Si vous n’avez qu’un temps limité, faites-en sorte au moins de vous promener le long de la profonde faille juste à côté des locaux du parc ; vous pouvez même aller à l’intérieur. Dur de s’imaginer que les rochers de part et d’autre s’éloignent d’environ 2cm par an !

Þingvellir est aussi un endroit à l’histoire très riche qui lui a valu d’être inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2004 de par son importance culturelle. C’est ici qu’en 930 le premier parlement d’Islande fût créé. D’ailleurs Þingvellir signifie littéralement « plaines du parlement ».

Geysir

Après le parc national de Þingvellir, tournez à gauche sur la route 365 jusqu’à rejoindre la route 37 à hauteur de Laugarvatn. Un peu plus loin à l’intersection avec la route 35, prenez à gauche en direction des deux endroits les plus célèbres du Golden Circle, Geysir et Gullfoss.

Geysir est en quelque sorte le père de tous les geysers : c’est son nom qui a donné le mot décrivant cet incroyable phénomène naturel. C’est l’un des geysers les plus puissants au monde : lorsqu’il entre en éruption, il peut projeter de l’eau bouillante jusqu’à 70m de haut ! Malheureusement il est très irrégulier. Par le passé, ce sont souvent des tremblements de terre qui ont contribué à booster son activité, mais il est maintenant en phase dormante. La dernière éruption a eu lieu en 2016.

Geysir

Heureusement, il y a un autre geyser très actif juste à côté du nom de Strokkur, qui explose lui toutes les 5 à 10 minutes, en général de 15 à 20 mètres de haut mais parfois même jusqu’à 40m ! Admirez la bulle bleue qui se forme pendant une fraction de seconde à la surface de l’eau juste avant l’éruption.

Toute la zone regorge d’activité géothermique : eau bouillonnante, de la fumée qui sort du sol…

N’oubliez pas non plus de monter au sommet des collines qui surplombent l’endroit : vous y aurez une belle vue panoramique pour y admirer les geysers et les méandres de la rivière voisine qui s’étendent dans la plaine.

River, Golden Circle

Gullfoss

La cascade de Gullfoss n’est que quelques kilomètres après Geysir. C’est l’extrémité du Golden Circle : il faudra faire demi-tour sur la route 35 pour rejoindre Reykjavik.

Gullfoss est une cascade magnifique et très puissante sur la rivière Hvitá. Elle s’écoule d’un large cours d’eau vers une gorge étroite en deux chutes distinctes, mesurant respectivement 11 et 21 mètres. Il y a de nombreux points d’observation en hauteur pour l’admirer. Pensez bien à votre k-way si vous ne voulez pas finir trempés par la vapeur d’eau dégagée par la cascade !

N’oubliez pas non plus d’admirer le paysage sublime qui s’étend au-delà de Gullfoss. Par une journée claire vous pourrez même distinguer au loin l’un des glaciers d’Islande (le Langjökull) derrière de vastes plaines désertiques.

Mountains, Golden Circle

Et pour la nourriture ? Il y a plusieurs options pour se restaurer tout au long du Golden Circle. Un endroit populaire du nom de Friðheimar (« Fridheimar ») se trouve le long de la route 35 dans le village de Reykholt. Si vous aimez la tomate c’est un endroit pour vous ! Leur menu consiste en un large choix de plats à base de tomates qu’ils font pousser dans les serres juste à côté du restaurant. Ils servent même de la bière à la tomate ! Je n’ai testé que la soupe de tomates servie avec du pain et elle était délicieuse.

Le cratère de Kerið

Voici la dernière attraction principale du Golden Circle avant de rejoindre Reykjavik. Le cratère de Kerið (« Kerid ») se trouve lui aussi au bord de la route 35, quelques kilomètres avant l’intersection avec la route 36. C’est le seul endroit naturel en Islande où j’ai eu besoin de payer pour entrer, mais un prix tout à fait correct (400 couronnes, environ 3€). Vous pouvez faire le tour du cratère et descendre à l’intérieur jusqu’au magnifique lac qui se trouve au fond, mais n’essayez pas de vous baigner, l’eau est glaciale !

Il est maintenant temps de retourner à Reykjavik. J’espère que vous avez aimé cet article et amusez-vous bien en explorant le Golden Circle !

🇮🇸 Cliquez ici pour revenir au menu sur l’Islande.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s