Les fascinantes aurores boréales

Tout le monde a sa propre liste ultime d’endroits à visiter, de choses à faire ou d’expériences à essayer, mais voir les aurores boréales figure probablement tout en haut de cette liste pour beaucoup de personnes. J’ai eu la chance de les voir à 4 reprises lors des 2 semaines que j’ai passées en Islande, et je ne peux que confirmer qu’il s’agit d’un spectacle exceptionnel que je n’oublierai jamais. Cet article est dédié à ce phénomène extraordinaire, sa cause, comment l’observer et quelques conseils pour savoir comment prendre les meilleures photos des aurores boréales.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇮🇸 Cliquez ici pour revenir au menu sur l’Islande.

south-iceland-northern-lights-5

Un peu de science

Les aurores boréales sont un phénomène naturel lié à l’activité du soleil. Lors d’une éruption solaire, des particules chargées sont éjectées de la surface du soleil (formant ce qu’on appelle le vent solaire) et finissent par entrer en contact avec la magnétosphère terrestre, qui entre 800 et 1000 km au-dessus de nos têtes nous protège des effets de ces vents solaires. Ces particules chargées vont réagir avec les atomes de la haute atmosphère, qui en réaction vont libérer de l’énergie et des photons, particules de lumière.

L’aspect des aurores boréales provient des différents types d’atomes présents dans la haute atmosphère, chacun d’entre eux libérant de l’énergie à une longueur d’onde spécifique, résultant en des couleurs différentes. Par exemple, le vert qui est le plus souvent observé dans les aurores boréales est dû à la présence d’oxygène.

Où et quand voir les aurores boréales ?

Plus vous êtes au nord, mieux c’est. L’Alaska, le Canada, la Russie, la Norvège, la Finlande, le Groenland et bien sûr l’Islande font partie des pays les plus propices à leur observation. En cas d’activité particulièrement forte, elles peuvent être vues bien plus au sud mais cela reste très rare. Dans l’hémisphère sud, les aurores australes peuvent être vues depuis la Tasmanie ou la Nouvelle-Zélande par exemple. Il n’y a pas de zone d’Islande plus propice qu’une autre, elles peuvent être observées de n’importe quel endroit du pays. Evitez simplement la pollution lumineuse.

On associe souvent les aurores boréales à l’hiver. C’est faux ! Elles peuvent se produire n’importe quand pendant l’année, et si elles sont plus facilement observées en hiver c’est simplement parce que les nuits sont plus longues et le ciel plus sombre. Lors du solstice d’été à Reykjavik il y a moins de 3h de nuit, ce qui fait que le ciel ne sera jamais totalement sombre et qu’il sera impossible de voir quoi que ce soit. Mais il n’est pas nécessaire d’aller en Islande (ou dans tout autre pays nordique) au milieu de l’hiver pour voir les aurores boréales. Elles peuvent être observées entre septembre et avril. Pour avoir visité l’Islande pendant la seconde moitié de septembre, je peux confirmer qu’il s’agissait d’une période très propice !

Les meilleures conditions pour voir les aurores boréales

Northern lights, Skaftafell National Park3 conditions doivent être remplies pour observer les aurores boréales : un ciel noir, pas de nuages et une activité solaire élevée. A moins qu’elles soient très intenses, vous ne les verrez pas en restant en ville, et pas non plus si le ciel est nuageux (la photo sur la droite est celle d’une aurore partiellement cachée par les nuages). Il existe des applications et sites web pour aider à leur observation : le site de l’office météorologique d’Islande affiche une carte de la couverture nuageuse du pays ainsi qu’une prévision d’intensité. J’ai aussi utilisé une application gratuite du nom de « My Aurora Forecast » qui donne un pourcentage de chance de voir les aurores boréales pour un endroit donné, en fonction de l’activité solaire et de la couverture nuageuse. Mais ne vous y fiez pas totalement non plus : le phénomène reste dur à prévoir et lorsque j’ai vu l’aurore boréale la plus intense, la prédiction était moyenne et le pourcentage de chance n’était que d’environ 20%…

A quoi ressemblent les aurores boréales ?

Beaucoup de gens se demandent si ce que vous voyez en photo comme celles qui illustrent cet article est la même chose que ce que l’on voit à l’œil nu. Ca dépend.

Northen lights, Myvatn

Si l’aurore est assez peu intense, ce que vous verrez ressemblera à un nuage gris/blanc bougeant au-dessus de vous, mais en même temps transparent car vous pourrez voir les étoiles à travers. Les couleurs n’apparaitront qu’en prenant une photo avec long temps de pause. Mais si l’aurore est intense, alors le ciel entier deviendra vert, violet ou jaune et le spectacle sera fabuleux.

Les couleurs peuvent aller et venir très subitement lors du même phénomène. Si vous ne voyez qu’une forme gris/blanche, n’abandonnez pas, elles peuvent apparaitre à n’importe quel moment. Lors de ma première nuit de chasse aux aurores, j’ai tout d’abord observé ce « nuage » gris/blanc pendant un long moment avant que tout à coup le ciel entier ne semble s’embraser et me tomber sur la tête. C’était extraordinaire. Pendant environ 2 minutes, j’ai vu les aurores boréales danser au-dessus de moi, avec des couleurs plus intenses que je n’aurais jamais pu imaginer, rendant ridicules en comparaison tous les feux d’artifice que j’ai pu voir dans ma vie. Et aussi soudainement que cela avait démarré, les couleurs ont disparues et si lors des jours suivants j’ai à nouveau observé d’autres traînées vertes et pourpres, je n’ai plus jamais revu un tel spectacle.

south-iceland-northern-lights-4

Comment prendre les aurores boréales en photo

Je ne prétends pas être un expert photographe mais voici quelques conseils que je peux vous donner pour savoir comment prendre de bonnes photos d’aurores boréales avec un appareil reflex, basés sur ma propre expérience. J’ai utilisé un Nikon D5500 en mode manual, avec un objectif Tamron 17-55mm/f2.8.

Tout d’abord, trouvez un endroit sans pollution lumineuse (en dehors des villes) et dans un beau cadre (montagne, glacier océan, maisons…). Il ne s’agit pas de prendre en photo le ciel uniquement, mais de “mettre en scène” l’aurore dans son environnement. Il vous faudra un grand angle pour cela, avec une distance focale inférieure à 20mm (mon objectif 17-55mm convenait parfaitement).

Comme vous prendrez vos photos de nuit dans l’obscurité, vous aurez besoin d’un objectif avec la plus grande ouverture possible pour capturer un maximum de lumière ; cela signifie que le nombre f sur votre objectif doit être le plus petit possible. Inférieur à 3.5 est bien, 2.8 ou en-dessous sera encore mieux. Vous pouvez jouer sur 2 autres paramètres pour rendre vos photos plus claires : l’ISO et le temps d’exposition. Plus l’ISO est élevé et plus votre photo sera lumineuse, mais au-delà d’un certain point l’image apparaitra comme un peu “granuleuse”. Avec mon appareil, j’avais de bons résultats à ISO 3200, faites des essais avec le votre pour trouver le meilleur compromis.

south-coast-iceland-northern-lights-blurryLe temps d’exposition doit être le dernier paramètre à ajuster, car il dépend de l’intensité lumineuse de l’aurore. J’ai pris la plupart de mes photos avec un temps de pose de 4 à 5 secondes, pour une ouverture de 2.8 à ISO 3200. Mais en cas d’aurore très brillante et se mouvant rapidement comme décrite précédemment, il faudra nettement diminuer le temps d’exposition sans quoi vous obtiendrez une image floue et surexposée comme celle sur la gauche. Dans tous les cas, il vous faudra absolument un trépied pour prendre des photos avec une longue exposition. Si vous n’en avez pas, essayez de poser votre appareil sur un rocher, une barrière ou n’importe quel support fixe. Je vous conseille aussi d’utiliser un retardateur car appuyer sur le déclencheur suffit à faire bouger légèrement l’appareil.

Si vous parvenez à trouver les réglages optimaux pour tous ces paramètres, il ne vous manque plus qu’une chose pour la photo parfaite : de la chance !

Northern lights in Höfn

J’espère que cet article vous aura permis d’en apprendre un peu plus sur les aurores boréales, et si vous avez d’autres conseils sur comment prendre les meilleures photos n’hésitez pas à les partager dans les commentaires. Merci !

🇮🇸 Cliquez ici pour revenir au menu sur l’Islande.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s