Mes 17 parcs préférés de l’Ouest Américain : du 7ème au 4ème

Existe-t-il un endroit sur terre qui abrite plus de merveilles de la nature que l’Ouest Américain ? Difficile d’imaginer une plus grande concentration de trésors que dans cette partie du globe : déserts arides et mortels, canyons exceptionnels, cascades gigantesques, formations rocheuses hors du commun et même les plus grands arbres au monde ! Classer tous ces endroits a été particulièrement compliqué pour moi tant j’ai adoré les découvrir mais j’ai voulu essayer malgré tout et voici le résultat, avec mes 17 parcs naturels préférés du sud-ouest des Etats-Unis. Voici la troisième partie, du 7ème au 4ème.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇺🇸 Cliquez ici pour revenir au menu sur les Etats-Unis.

Allez voir le début du classement et quels parcs sont classés du 17ème au 13ème rang et du 12ème au 8ème rang !

7. Canyonlands

Pour plus d’images allez visiter ma galerie de photos de Canyonlands & Arches.

Les paysages fantastiques du Parc National de Canyonlands dans l’Utah ont été façonnés par l’érosion durant des milliers d’années, sur le parcours des fleuves Colorado et Green River. Il est divisé en plusieurs sections, assez éloignées les unes des autres. Je n’ai moi-même visité que la partie « Island in the Sky » (« l’île dans le ciel »), je ne pourrais donc pas vous parler des deux autres (the Needles « les aiguilles » et the Maze « le labyrinthe) mais cela m’a suffi pour être ébloui par ce paysage époustouflant, que j’ai même trouvé plus impressionnant encore que le Grand Canyon. Le point de vue de Grand Viewpoint Overlook est peut-être le point de vue le plus exceptionnel de l’Ouest Américain !

Grand View Point, Canyonlands

Canyonlands peut facilement être exploré en voiture, en conduisant d’un point de vue à un autre, avec à chaque fois des chemins courts et aisés les reliant aux différents parkings. Ne manquez pas Mesa Arch, une arche naturelle de 40m de long qui surplombe un canyon de 400m de profondeur, mais aussi la vue depuis Green River Overlook et enfin le chemin de 1.6km conduisant au Grand Viewpoint Overlook précédemment cité. De là, vous pourrez admirer en même temps le Colorado au sud et la Green River au nord. Une vue à couper le souffle !

6. Antelope Canyon (+ Horseshoe Bend)

Pour plus d’images allez visiter ma galerie de photos de Antelope Canyon & Monument Valley.

Encore un cliché extrêmement populaire de l’Ouest Américain : Microsoft a même utilisé une photo des roches rouges et polies par l’érosion de ce canyon en fente pour l’un de ses fonds d’écran officiels. Il y a en réalité deux canyons : Lower et Upper Antelope Canyon. Si j’avais uniquement visité l’Upper Canyon, j’aurais probablement placé Antelope dans mon top 3, mais après ma visite du Lower Canyon j’ai finalement choisi de le classer 6ème. Voilà pourquoi.

Lower Antelope Canyon

L’accès aux deux canyons se fait uniquement en participant à une visite guidée. Ils se situent tous deux dans une réserve Navajo, ce qui fait que vous devrez d’abord vous acquitter du prix d’entrée dans la réserve (8$) et ensuite payer pour le tour… mais ceux-ci englobent généralement les droits d’entrée. La reservation est indispensable, notamment en haute saison (printemps et été). J’ai visité l’Upper Canyon avec la compagnie « Antelope Slot Canyon Tours by Chief Tsotsie » et j’ai adoré. Nous étions un groupe d’une douzaine de personnes et notre guide indien était particulièrement intéressant, attachant et drôle. Le tour a commencé à Page où se trouve leur bureau, d’où nous avons été conduits à l’entrée du canyon à l’arrière d’un camion sur une piste cabossée. Puis nous avons traversé le canyon intégralement, avec de nombreuses pauses pour des photos et explications. Prendre des photos dans un environnement aussi sombre n’est pas aisé : pas évident de capturer ces couleurs ocres si magnifiques ! Mais le guide connaissait les réglages idéaux pour les appareils photos et smartphones les plus courantes, permettant à chacun de réussir de belles images. Une fois arrivés à l’autre bout du canyon, il a encore joué de la musique pendant quelques minutes sur un instrument traditionnel puis nous a donné d’autres détails sur le canyon, avant de le traverser à nouveau en sens inverse mais sans s’arrêter cette fois. Un moment inoubliable.

Le Lower Canyon n’a rien à envier au Upper : à vrai dire, il est même plus long et plus profond, ce qui le rend encore plus impressionnant. Le problème ne venait pas du canyon, mais de la visite guidée. Deux compagnies proposent la visite du Lower Canyon : Ken’s Tour (celle qui j’ai choisie) et Dixie’s Tour. Mais il y avait tant de groupes à la fois dans le canyon que celui-ci était littéralement bondé de gens se suivant presque à la queue-leu-leu. C’était bruyant, difficile de faire des photos sans personne dans le cadre, il fallait parfois attendre que le groupe précédent poursuive sa visite pour avancer et parfois nous devions soudainement accélérer, tandis que notre guide, un jeune dans la vingtaine, nous répétait constamment « Allez ! On y va ! Il faut qu’on avance ! ». Heureusement le canyon était de toute beauté, et à un moment donné j’ai simplement cessé de prêter attention à mes voisins pour profiter au mieux de cette merveille de la nature. La découverte était toujours superbe, mais si je devais revenir à Page, je visiterais uniquement le Upper Antelope Canyon.

Non loin de Page et Antelope Canyon, en direction du sud sur la route de Flagstaff et Phoenix, ne manquez pas Horseshoe Bend (« la courbe du fer à cheval »), un paysage à nouveau creusé par le Colorado pendant des milliers d’années. Une brève mais incontournable halte pour un point de vue mondialement célèbre.

horseshoe-bend

5. Bryce Canyon (+ Red Canyon)

Pour plus d’images allez visiter ma galerie de photos de Bryce Canyon.

Il y a beaucoup d’endroits dans l’Ouest Américain où l’on se sent comme sur une autre planète, mais c’est à Bryce Canyon que ce sentiment est le plus prononcé. La vue de ces centaines de « hoodoos » (aussi connus sous le nom de « cheminées de fée » : des colonnes de roche friable qui supportent un bloc plus dur et moins facilement érodé) dans l’amphithéâtre naturel du parc est l’un des spectacles les plus impressionnants qu’il soit donné de voir, notamment au lever de soleil.

Mais si contempler Bryce Canyon depuis les différents points de vue qui surplombent cet amphithéâtre est un ravissement, la meilleure façon d’explorer le parc est de descendre dans la vallée, pour admirer les hoodoos sous une toute autre perspective. Plusieurs sentiers existent, de difficulté variable mais qui requièrent tous un minimum de forme physique… puisqu’il va bien falloir remonter sur l’arrête du canyon à un moment donné. Je suis parti de Sunrise Point en empruntant le Queens Garden Trail, puis le Peekaboo Loop Trail une fois dans la vallée et enfin le Navajo Trail pour remonter jusqu’à Sunset Point. C’était une randonnée longue et ardue mais marcher dans un lieu si beau et étonnant en valait la peine.

Si le dénivelé de ces chemins vous effraie, vous pouvez prendre part à une balade guidée à cheval, ou tout simplement marcher sur le Rim Trail. Il longe le bord de l’amphithéâtre naturel de Bryce Canyon en passant par différents points de vue et gros avantage : c’est tout plat ! De mai à septembre, des navettes gratuites sont en service dans le parc ce qui permet de randonner dans un sens et revenir à son point de départ en empruntant une de ces navettes.

Les couchers de soleil sont un peu décevants à Bryce Canyon car son amphithéâtre naturel est tourné vers l’est et se retrouve rapidement dans l’ombre, mais les levers de soleil sont fabuleux. Etonnamment, les personnes en charge du parc qui m’ont conseillé à ma visite au visitor centre m’ont préconisé de l’admirer depuis Bryce Point (et pas Sunrise Point, pourtant littéralement « le point de vue du lever de soleil » !). Il faisait très froid à l’aube en ce mois d’avril (le parc est à plus de 2000m d’altitude, avec un point culminant à 2778m) mais quelle beauté de voir les hoodoos s’illuminer aux premiers rayons de soleil…

Bryce Canyon, sunrise

Enfin, même si l’essentiel de l’activité de Bryce Canyon se concentre autour de son amphithéâtre naturel, ne manquez pas non plus sa route touristique vers le sud qui passe par de nombreux points de vue comme l’impressionnant Natural Bridge avant de s’achever à Rainbow Point, point culminant du parc.

Si vous arrivez de l’Ouest (et de Zion National Park), vous traverserez Red Canyon juste avant d’arriver à Bryce Canyon. Le paysage y est très similaire avec de nombreux hoodoos pointant vers le ciel mais juste un peu moins spectaculaire ; une bonne introduction à ce qui vous attend plus loin en somme. La route touristique 12 le traverse et vous pouvez aisément vous garer sur le talus pour prendre quelques photos. Vous trouverez également un visitor centre et je vous recommande le Hoodoo Trail, un très joli chemin de 500m qui démarre à cet endroit.

4. Highway One/La côte Pacifique

Pour plus d’images allez visiter ma galerie de photos de la côte Pacifique.

C’était particulièrement compliqué pour moi de faire un podium de mes endroits préférés de l’Ouest Américain sans y inclure la mythique Highway One entre San Francisco et Los Angeles. Officiellement dénommée « California State Route 1 », cette route spectaculaire longe la côte Pacifique sur plus de 900km et une bonne partie de cet itinéraire est d’une beauté à couper le souffle.

La côte est superbe dès que l’on quitte San Francisco et Santa Cruz est une très jolie ville (photos ci-dessus), mais la section la plus renversante se trouve au sud de Monterey. Point Lobos State Park est le premier immanquable dans cette direction. L’entrée coûte 10$ par véhicule mais on peut aisément se garer le long de la route proche de l’entrée du parc et y pénétrer à pieds… gratuitement ! Un chemin fait tout le tour du parc ; si vous êtes un bon marcheur, il peut s’effectuer en une demi-journée. L’un des points forts du parc c’est sa faune très riche : phoques, oiseaux ou lions de mer peuvent être observés partout autour des nombreuses criques et plages. Mes préférées : Cypress Cove, Hidden Beach et Gibson Beach à l’extrémité sud du parc.

Juste après Point Lobos, la route devient vraiment extraordinaire. Vous aurez envie de vous arrêter partout pour faire des photos ! Elle n’est pas considérée comme l’une des plus belles routes au monde sans raison… L’un des endroits les plus célèbres sur la côte est le très photogénique pont de Bixby, mais chaque virage et tournant de la route offre à la vue un nouveau paysage toujours plus spectaculaire.

Par une journée chaude et ensoleillée, les sequoias du Pfeiffer Big Sur State Park offriront une ombre agréable mais même si les chemins qui le sillonnent sont jolis, ça n’est de moins point de vue pas une halte incontournable, surtout en sachant que l’entrée coûte 10$. Un peu plus loin, la plage de McCay Cove dans le Julia Pfeiffer Burns State Park (attention à ne pas se mélanger entre les noms !) offre l’un des plus beaux panoramas de la côte : une plage parfaite et préservée (elle ne peut qu’être observée d’en haut, y marcher est interdit), surplombée par de hautes falaises d’où s’écoule une petite cascade sur la gauche. Superbe !

McCay Cove

Malheureusement lors de ma visite en mai 2018 j’ai dû me résoudre à faire demi-tour peu après le Julia Pfeiffer Burns State Park en raison d’un éboulement qui coupait la route. Celle-ci étant à flanc de falaise, cela arrive régulièrement par ici, pensez bien à contrôler l’état de la route avant de vous lancer si vous ne voulez pas faire un immense détour. Mais une chose est sûre : si vous conduisez entre San Francisco et Los Angeles, passez par la côte !

Allez voir quels sont les parcs classés du 17ème au 13ème rang et du 12ème au 8ème rang et rendez-vous très prochainement pour découvrir le podium !

🇺🇸Cliquez ici pour revenir au menu sur les Etats-Unis.

4 thoughts on “Mes 17 parcs préférés de l’Ouest Américain : du 7ème au 4ème

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s