10 choses à faire à San Francisco

San Francisco fût le dernier arrêt de mon voyage aux Etats-Unis en 2018. On m’avait auparavant tellement vanté les mérites de cette ville que j’étais curieux d’enfin la découvrir… et je n’ai pas été déçu. J’ai passé cinq jours en tout à SF, et j’aurais aimé y rester plus longtemps ! Du Pont du Golden Gate au street art de Mission District, de l’île d’Alcatraz au sommet de Twin Peaks, les activités ne manquent pas. Voici 10 choses à ne pas manquer si vous visitez San Francisco pour la première fois.

📷 Pour plus de photos, allez voir ma galerie d’images de San Francisco.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇺🇸 Cliquez ici pour revenir au menu sur les Etats-Unis.

1/ Traverser le Pont du Golden Gate

Avec le pont de Brooklyn à New-York, le Pont du Golden Gate est l’un des ponts les plus célèbres, pas seulement aux Etats-Unis mais dans le monde entier, et il est le symbole de San Francisco. Le traverser est un must pour tout touriste qui se respecte.

san-francisco-golden-gate-bridge

Je vous recommande chaudement de le traverser à pied ou à vélo, pour avoir le temps d’apprécier la vue sur la baie, l’île d’Alcatraz et la ville. Si vous choisissez de l’emprunter en voiture, cela vous en coûtera 7,25$ dans le sens nord-sud de Sausalito à San Francisco, mais la traversée est gratuite dans la direction opposée. Pour des raisons de sécurité, la voie côté est du pont, celle qui domine la baie, est réservée aux piétons, tandis que celle à l’opposé côté océan est destinée aux cyclistes. La longueur totale du pont est de 2737m et si vous ajoutez le temps de prendre quelques photos, cela vous prendra aisément une bonne heure pour le traverser !

Une fois arrivé côté nord, un premier point de vue se situe juste à côté du pont (le Golden Gate Bridge View). Mais ne partez pas sans monter jusqu’à Battery Spencer Point, qui surplombe le pont depuis l’ouest : c’est là que vous aurez le panorama le plus spectaculaire, avec la silhouette de San Francisco en arrière-plan.

san-francisco-golden-gate-bridge-battery-spencer-point

2/ Visiter Alcatraz

La deuxième icône de San Francisco, que toute personne visitant la ville se doit d’avoir tout en haut de sa liste des choses à faire ! l’île d’Alcatraz devint célèbre au cours du 20ème siècle pour être la prison la plus sûre au monde, et des criminels aussi connus (et dangereux) qu’Al Capone y furent incarcérés.

 

Il faut compter plusieurs heures pour visiter Alcatraz, et même au moins une demi-journée pour l’explorer en entier et en apprendre plus sur sa riche histoire. Celle-ci débuta en 1850, lorsqu’un fort fût érigé sur l’île, placée stratégiquement au centre de la baie. Sa première utilisation en tant que prison démarra quelques années plus tard, uniquement pour les détenus militaires pour commencer. La partie la plus connue de son histoire commença en 1934, lorsqu’Alcatraz devint un pénitencier fédéral.

 

alcatraz-al-caponeDes dizaines de criminels y furent détenus mais le plus célèbre pensionnaire fût bien sûr Al Capone, « Scarface », le parrain de la mafia de Chicago dans les années 1920. Il resta à Alcatraz de 1934 à 1939 mais contrairement aux croyances populaires, il n’y mourut pas. Souffrant de syphilis et gonorrhée, il passa les dernières années de sa courte vie dans des hôpitaux et décéda dans sa propriété de Palm Island à Miami Beach en 1947, à l’âge de 48 ans.

Personne ne parvint à s’évader d’Alcatraz, bien qu’il y eût 14 tentatives différentes impliquant 36 détenus en 29 ans. Seul un doute subsiste à propos de trois prisonniers : les frères John et Clarence Anglin et Frank Morris. En 1962, ils parvinrent à sortir de leur cellule et même à quitter l’île sur un radeau de fortune, mais aucune trace d’eux ne fût jamais retrouvée par la suite et ils furent présumés morts noyés dans la baie.

 

Le pénitencier ferma ses portes en 1963 et pendant quelques années l’île resta inoccupée. Mais en 1969, de nouveaux résidents y débarquèrent : des Indiens. Pendant pratiquement deux ans, un groupe du nom de « United Indians of All Tribes » (Indiens Unis de Toutes les Tribus) occupa l’île, protestant contre le traitement fait aux Indiens par le gouvernement américain. Les traces de leur passage sont toujours visibles aujourd’hui à plusieurs endroits sur Alcatraz, avec notamment des peintures murales indiquant « Indians welcome » (les Indiens sont bienvenus).

 

L’île fût ouverte au public dès 1973 et est désormais une attraction extrêmement populaire : réservez votre billet au moins deux semaines à l’avance ! La visite de la prison, passionnante, se fait avec un audio guide : imaginez comme la vie des détenus devait être rude dans des cellules si étroites ! Vous pouvez aussi vous promener librement autour d’Alcatraz, admirer la végétation riche et les fleurs de toutes les couleurs ou observer les milliers d’oiseaux qui l’utilisent aujourd’hui pour nicher.

 

3/ Admirer la vue du sommet de Twin Peaks

san-francisco-twin-peaks-golden-gate-bridgeLes Twin Peaks sont deux collines voisines dominant San Francisco d’une hauteur maximale de 282m. Le point de vue de Christmas Tree Point offre une vue exceptionnelle sur la ville et la baie, et si vous regardez attentivement vous apercevrez même un bout du Pont du Golden Gate.

Prenez une veste avec vous avant de vous y rendre, car le vent y souffle souvent violemment. Twin Peaks est facilement accessible en voiture avec un parking à Christmas Tree Point, ou à pieds. Bien qu’aucun bus ne s’arrête directement au sommet, certaines lignes passent à proximité immédiate avec seulement quelques minutes de marche jusqu’au point de vue principal. Cela peut constituer le point de départ d’une promenade agréable à travers San Francisco, particulièrement si vous résidez dans le centre : prenez un bus pour Twin Peaks, admirez la vue du sommet puis redescendez vers la ville en passant par Ashbury Heights, Haight-Ashbury et les Painted Ladies dont je vous parle ci-dessous.

san-francisco-twin-peaks-view

4/ S’imprégner de l’atmosphère hippie de Haight-Ashbury

Situé directement au pied de Twin Peaks, Haight-Ashbury est le quartier « hippie » de San Francisco. C’est là qu’en 1967 se déroula le « Summer of Love » et même si 50 ans plus tard les jeunes rêvant de liberté ont peu à peu été remplacés par des touristes internationaux, le quartier est parvenu à conserver une atmosphère hippie et alternative.

san-francisco-haight-ashbury-peace-signe

Le cœur de Haight-Ashbury se situe, comme son nom l’indique, au croisement entre Haight Street et Ashbury Street. Si vous venez de Twin Peaks via la promenade que je vous ai suggéré précédemment, vous traverserez tout d’abord Ashbury Heights : prenez le temps d’admirer les nombreuses très belles maisons victoriennes de ce quartier tranquille.

 

Haight Street est probablement la rue la plus colorée de San Francisco. Le symbole de la paix n’est jamais bien loin, au côté de peintures murales, disquaires vendant des albums de Janis Joplin, Jimi Hendrix ou des Grateful Dead qui ont tous vécu dans les environs (respectivement au 112 Lyon Street, 142 Central et 710 Ashbury Street), mais aussi des restaurants, des cafés (je vous conseille Coffee to the People, au coin de Masonic Avenue) et des marchés où vous pourrez trouver à peu près tous les styles vestimentaires, qu’il s’agisse de robes loufoques ou de vestes excentriques !

 

Enfin, quittez Haight-Ashbury vers l’est en passant par le Buena Vista Park (le plus vieux parc de San Francisco), en direction d’Alamo Square et des Painted Ladies.

5/ Prendre en photo les Painted Ladies

Il y a beaucoup de superbes demeures victoriennes dans cette partie de San Francisco, mais la quintessence de ce style se trouve à Alamo Square, avec l’alignement parfait des Painted Ladies. Cet endroit, grâce à ces six maisons aux couleurs pastel construites sur le même modèle est l’un des plus photogéniques de la ville. Quel contraste entre ces anciennes façades et les buildings modernes du Financial District au loin !

san-francisco-painted-ladies

Si vous avez suivi l’itinéraire que je vous ai conseillé depuis le sommet de Twin Peaks, le meilleur moyen de rejoindre le centre de San Francisco est de descendre Fulton Street, sur la gauche des Painted Ladies. Vous verrez plusieurs autres belles maisons victoriennes sur ce boulevard qui offre aussi une excellente perspective sur le City Hall à son extrémité.

 

6/ S’amuser à observer les lions de mer au Pier 39

Un million et demi des personnes vivent à San Francisco… et quelques centaines de lions de mer. Ces énormes animaux peuvent peser pratiquement 400kg au maximum, et un groupe d’entre eux a élu domicile dans la baie de San Francisco, plus précisément au Pier 39 (le quai 39), au nord-est de la ville. C’est un spectacle impressionnant et très divertissant de les voir se battre pour un petit espace où s’allonger !

 

Le Pier 39 est une attraction populaire pas seulement pour ses lions de mer, mais aussi pour ses multiples bars et restaurants très fréquentés tout au long de l’année. Le quartier voisin de Fisherman’s Wharf vaut aussi le détour : c’est le point de départ de croisières autour de San Francisco ou traversant la baie jusqu’à Sausalito, mais il abrite aussi de nombreux musées (comme Madame Tussauds ou le San Francisco Maritime National Historical State Park) et il offre de superbes points de vue sur le Pont du Golden Gate et Alcatraz.

 

7/ S’émerveiller devant le street art de Mission District

Au sud du Financial District, Mission District est le plus vieux quartier de San Francisco. La Mission Dolores y fût fondée en 1776, ce qui conduisit à la création de la ville dans les années suivantes. De nos jours, Mission District est le quartier à majorité hispanique de la ville. L’essentiel de l’activité se concentre autour de Mission Street, aisément accessible par les transports publics, où vous trouverez des dizaines de magasins et restaurants (avec de l’excellente et assez bon marché nourriture mexicaine !). Mais la principale raison de venir visiter Mission District, c’est pour admirer son street art extrêmement riche.

 

D’innombrables ruelles du quartier sont couvertes de graffitis et de peintures murales, du simple tag jusqu’à l’immense fresque habillant une façade toute entière. Je considère que le meilleur moyen d’explorer ce genre d’endroits c’est en marchant au hasard au gré des rues, en suivant votre instinct, mais si votre temps est limité, voici certains des endroits les plus spectaculaires : Balmy, Clarion, Caledonian et Horace Alley, mais aussi le Women’s Building (bâtiment des femmes), à l’angle de la 18ème rue et de Lapidge Street. Voici une petite galerie de certaines des œuvres les plus exceptionnelles vues à Mission District :

 

8/ Conduire sur Lombard Street

Comme vous vous en rendrez vite compte à votre arrivée à San Francisco, la ville tout entière est constituée de nombreuses collines. Sur les pentes de Russian Hill, non loin de Fisherman’s Wharf, Lombard Street est l’une des rues les plus surprenantes que j’aie jamais vues. Oserez-vous tenter d’y conduire ?

san-francisco-lombard-street-car-2

Lombard Street est une courte rue à sens unique, descendant en lacets serrés une pente à pratiquement 30%. N’oubliez pas de contrôler vos freins avant de l’emprunter ! Et même si vous n’êtes pas motorisés, voir les véhicules descendre cette rue très fleurie est un spectacle très amusant. A ne pas manquer !

 

9/ Prendre le cable car jusqu’à Chinatown

Les cable cars sont une autre conséquence du relief accidenté de San Francisco. Ce moyen de transport devenu mythique a pendant longtemps servi à gravir les collines les plus pentues, infranchissables pour les bus. Et l’histoire date : les premiers cable cars ont été mis en service en 1873 ! Leur existence a été menacée à de nombreuses reprises au cours de leur histoire mais trois lignes sont toujours actives, bien qu’elles soient désormais essentiellement utilisées par des touristes visitant la ville.

san-francisco-cable-car

Deux de ces lignes ont un parcours similaire (elles partagent une partie de leur itinéraire), reliant le centre-ville à Fisherman’s Wharf. Si vous prenez l’une d’entre elles, descendez au niveau de Chinatown pour explorer ce quartier, l’une des plus anciennes zones de population chinoise aux Etats-Unis. Avec un grand nombre de restaurants bon marché, des dizaines de boutique et un mélange entre décorations traditionnelles et street art, c’est un quartier qui mérite le détour !

 

10/ Aller voir la maison bleue adossée à la colline

san-francisco-maison-bleueBonus par rapport à la version originale de cet article : les anglophones ne comprendront sans doute pas de quoi il s’agit si je leur parle de la « Blue house leaning back against the hill », mais si vous lisez ces lignes et donc que vous êtes francophones, il y a toutes les chances que la phrase « C’est une maison bleue, adossée à la colline » éveille en vous quelques souvenirs !

Cette chanson devenue ultra célèbre a été écrite aux débuts des années 1970, après que son auteur Maxime Le Forestier ait vécu quelques temps dans une communauté hippie de San Francisco. Il a composé cette chanson en guise de remerciements aux habitants de cette fameuse maison bleue où il a séjourné. Et cette maison existe toujours ! Elle n’est pas restée éternellement bleue (elle fût entre temps repeinte en vert) mais en 2011, à l’occasion des 40 ans de carrière de Maxime Le Forestier, elle retrouva sa couleur initiale et une plaque y fut apposée portant ces lignes : « En 1970, Maxime Le Forestier s’est inspiré de cette maison bleue pour l’écriture d’un de ses tout premiers succès, San Francisco ». Pour la voir, rendez-vous au numéro 3841 dans la 18ème rue !

san-francisco-maison-bleue-maxime-le-forestier

Et vous, quelle est votre activité préférée à San Francisco ? Partagez vos bons plans dans les commentaires !

🇺🇸 Cliquez ici pour revenir au menu sur les Etats-Unis.

One thought on “10 choses à faire à San Francisco

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s