Souvenirs de voyage : un moment inoubliable à South West Rocks en Australie

J’ai commencé à écrire cet article il y a deux ans, en septembre 2017, mais sans jamais l’achever. J’ai fini par l’oublier, jusqu’à ce que je retombe dessus par hasard il y a quelques jours. Je ne sais pas pourquoi je ne l’ai jamais publié : après tout, il ne raconte que l’un des plus beaux moments de mon voyage sur la Côte Est australienne en 2016… C’était assez émouvant de le relire, faisant remonter des souvenirs enfouis mais jamais totalement oubliés, du coup j’ai décidé de le reprendre pour enfin le terminer, deux ans plus tard, plus de trois ans après avoir passé ce bref moment au paradis à Little Bay, près de South West Rocks. J’espère que vous prendrez autant de plaisir à le lire que moi à le compléter !

📷 Pour plus de photos, allez voir ma galerie d’images de South West Rocks & Nambucca Heads.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

Cliquez ici pour revenir au Blog.

C’était il y a plus d’un an, mais je m’en rappelle comme si c’était hier.

J’étais en Australie depuis déjà deux mois et demi. J’avais acheté un van à Cairns, au nord du Queensland, et depuis je voyageais lentement vers le sud, en suivant la côte. J’étais déjà passé par beaucoup d’endroits exceptionnels : j’avais plongé sur la Grande Barrière de Corail, exploré les Whitsunday Islands, vus des koalas sur Magnetic Island… Je voyageais seul, mais je rencontrais souvent d’autres backpackers comme moi, le plus souvent sur les terrains où je passais la nuit dans mon van.

Rainbow Beach

C’est comme ça que j’ai rencontré deux sœurs allemandes, dans un campement gratuit à côté d’une station-service, près de Rainbow Beach, à la fin du mois d’août 2016. Elles allaient vers le nord tandis que j’attendais le lendemain que mon tour organisé sur Fraser Island débute, mais nous avons décidé de passer la matinée ensemble à se promener sur la plage. Nous parlions de nos voyages respectifs, échangeant des conseils et avis comme le font les voyageurs, lorsqu’elles m’ont parlé d’un endroit qu’elles avaient adoré du nom de South West Rocks. Je n’en avais jamais entendu parler auparavant, et dans les semaines suivantes j’allais interroger plusieurs autres backpackers à ce sujet, mais sans succès : personne ne connaissait ce nom. Je commençais à me demander si je m’étais trompé, si j’avais mal compris. Un mois plus tard, lorsque j’arrivais dans la région, je décidais de faire le petit détour et d’y aller malgré tout. Dès mon arrivée, je sus qu’elles ne m’avaient pas menti. J’étais au paradis.

Le jour précédent était un jeudi. J’avais quitté Byron Bay dans l’après-midi, avec comme projet d’arriver à Sydney 750km plus au sud le samedi soir, pour aller faire la fête avec des amis. Je ne sais plus où je me suis arrêté le jeudi soir ; quelque part en bord de mer, mais il pleuvait et l’endroit n’avait rien d’extraordinaire. Heureusement le soleil était de retour le vendredi.

Le village de South West Rocks en lui-même n’avait rien d’exceptionnel, j’ai donc continué à conduire 4km de plus jusqu’au Parc National d’Arakoon où je suis arrivé à Little Bay, l’endroit exact que les Allemandes avaient mentionné. Elles m’en avaient parlé comme d’une très belle plage avec beaucoup de kangourous aux alentours ; une description alléchante, mais la réalité était encore bien au-delà. La crique était la plus belle que j’aie jamais vu, et il n’y avait pas moins d’une trentaine de kangourous en train de se prélasser sur la prairie voisine, plus que je n’en avais jamais observé. C’était aussi la première fois que je voyais un « Joey » : c’est comme ça qu’on appelle les bébés kangourous qui n’ont pas encore quitté la poche de leur mère. Adorable !

Je n’arrivais pas à en croire mes yeux et ce qui me surprenait le plus c’est que j’étais absolument seul, le seul être humain face à un tel paysage !

Little Bay, South West Rocks

Cette plage de rêve n’était pas la seule chose à voir dans les environs. Quelques kilomètres plus loin, le phare de Cape Smoky offrait une vue magnifique sur la côte, dans chaque direction. Il était très similaire à celui plus connu de Byron Bay mais avec une grande différence : là encore, à part un couple de retraités très gentils de Sydney, j’étais seul. De retour à la plage, je décidais d’emprunter un chemin sur la gauche qui me conduisit sur les hauteurs du Parc National d’Arakoon. C’était l’endroit parfait pour admirer le coucher du soleil, avec une vue à 360° et les bruits des kangourous remuant dans les fourrés autour de moi.

J’ai passé la nuit dans mon van juste à côté de la plage, seul, bercé par le bruit des vagues, et me suis réveillé très tôt pour assister au lever de soleil. Le spectacle du soleil apparaissant pile entre les rochers de chaque côté de la plage est quelque chose que je n’oublierai jamais, et la photo de gauche ci-dessous est désormais le fond d’écran de mon PC (toujours en 2019 !). Quelques kangourous étaient aussi déjà debout : ils me regardèrent un instant, sans doute surpris de croiser quelqu’un aussi tôt, avant de rapidement ne plus prêter attention à moi (sauf lorsque je me mis à préparer mon petit déjeuner, ce qui sembla éveiller leur curiosité !). Lorsque le soleil fut un peu plus haut, je repris le même chemin que la veille montant sur la colline, juste au moment où une baleine longeait la côte. Son souffle si proche de moi lorsqu’elle remontait la surface était le seul son que j’entendais. C’était comme si l’endroit m’appartenait : une matinée tout simplement magique. C’est pour ces moments de pur bonheur que j’aime autant voyager, et j’espère que lire cet article vous permet d’au moins en partie partager ces sentiments !

En revenant à mon van près de la plage, j’ai croisé les premières personnes depuis mon arrivée : deux femmes venues faire leur footing matinal, et un surfer en train d’enfiler sa combinaison. Je ne sais pas si ces gens réalisent à quel point l’endroit où ils vivent est extraordinaire, mais je les envie. J’aurais aimé rester la journée entière, mais je me suis finalement résolu à partir et poursuivre ma route jusqu’à Sydney. Je ne sais pas si je retournerais un jour à South West Rocks, mais une chose est sûre : jamais je n’oublierais cet endroit, le secret le mieux gardé d’Australie.

Avez-vous des souvenirs de voyage similaires, brefs mais inoubliables ? Racontez les en commentaire !

Cliquez ici pour revenir au Blog.

One thought on “Souvenirs de voyage : un moment inoubliable à South West Rocks en Australie

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s