Souvenirs de voyage : Noël sur Rottnest Island

Il y a deux ans, en décembre 2017, je voyageais sur la côte ouest australienne avec des amis. Après pratiquement un mois sur la route, nous sommes arrivés à Perth pour Noël, que nous avons célébré « à l’Australienne » : à la plage, avec un barbecue et quelques bières. Le 26 décembre, nous nous sommes rendus à Rottnest Island, une petite île proche de Perth célèbre notamment pour ses adorables habitants : l’animal le plus mignon sur Terre, le quokka. Ce fut une visite inoubliable, et deux ans plus tard voici le cadeau de Noël que je vous fais : le récit de cette fabuleuse journée !

📷 Pour plus de photos, allez voir ma galerie d’images de Rottnest Island.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

Cliquez ici pour revenir au Blog.

Lorsque vous voyagez, vous avez toujours des attentes par rapport aux endroits que vous visitez. Parfois élevées, parfois basses ; parfois vous êtes déçus, parfois ravis. J’avais très envie de découvrir Rottnest Island et j’étais impatient de m’y rendre ; il arrive régulièrement que nos attentes les plus élevées conduisent aux plus grandes déceptions, mais pas cette fois. Ma journée sur l’île fut encore meilleure que je ne l’espérais, et Rottnest Island est un endroit réellement extraordinaire.

Cette petite île (11km de long et 4,5km de large au maximum) se trouve à moins de 20km de la côte du Western Australia. Un ferry la relie en moins de 30 minutes à Fremantle, le quartier historique de Perth. Il n’y a aucun véhicule à moteur sur Rottnest Island, et la façon la plus simple et la plus adaptée de la découvrir est d’y venir avec son vélo, ou d’en louer un sur place.

Rottnest Island, Perth, boats

rottnest-island-cycling

C’est ce que mes amis Cannelle et Thibaut et moi-même avons fait en ce 26 décembre 2017. Nous sommes arrivés à Rottnest Island assez tôt le matin et nous avons loué un vélo dans l’un des nombreux magasins du village proche du quai, avec l’intention de faire le tour de l’île (soit environ 22km).

Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre ; si nous étions là, c’était avant tout pour voir un quokka. Ces petites boules de poil trop mignonnes sont endémiques au sud-ouest du Western Australia, et la majeure partie de leur population se trouve sur Rottnest Island. Visiter l’île était un bonus… qui s’est avéré être un bonus extraordinaire ! Dès que nous avons quitté le village, sur le côté nord de l’île, la beauté de la côte nous émerveilla : plages de sable blanc, eau turquoise… Le paradis !

Après quelques centaines de mètres, nous avons soudainement aperçu un petit animal sur le bord de la route nous observant approcher : un quokka ! Il n’était absolument pas timide ; les quokkas n’ont pas de prédateurs sur Rottnest Island et ils se sont accoutumés à l’homme. Après quelques instants, il se désintéressa de nous et reprit sa recherche de nourriture, et ce n’est qu’après nous être arrêtés près de lui (ce qui n’a pas du tout paru le déranger) que nous avons réalisé qu’il y avait tout un groupe de 5 ou 6 quokkas de l’autre côté de la route !

rottnest-island-quokka-5

Quokka, Rottnest Island

C’est impossible de ne pas aimer ces animaux. Ils sont bien trop mignons ! Ils font partie de la famille des marsupiaux (comme leurs lointains cousins les kangourous), et donc les mères ont une poche dans laquelle les bébés grandissent pendant les 6 premiers mois de leur vie. Malheureusement, nous n’avons pas vu de « Joey » (le nom de ces bébés dans la poche, comme pour les bébés kangourous) ! Leur visage semble être constamment souriant, leur donnant un air heureux… et j’ai envie de croire qu’ils le sont : après tout, ils n’ont pas à craindre de prédateurs et tous les humains qu’ils croisent les trouvent irrésistibles ! Ce petit groupe fut le premier que nous ayons vu ce jour-là, et nous sommes restés à leur côté un petit moment, les regardant manger des feuilles de la manière la plus mignonne possible. Certains nous ignoraient simplement, mais d’autres venaient carrément vers nous, probablement pour quémander de la nourriture (une mauvaise habitude probablement due à tous ces touristes qui oublient qu’ils restent des animaux sauvages et qu’il ne faut pas les nourrir). Nous étions enchantés, et ce moment restera certainement l’un des meilleurs de nos aventures en Australie… en tout cas ça l’est pour moi !

Saviez-vous que Rottnest Island devait son nom aux quokkas ? Le navigateur néerlandais Willem de Vlamingh les avait pris pour de gros rats (il n’avait pas dû regarder de très près !) et avait nommé l’île « Rotte nest », ce qui signifie « nid de rat » en flamand.

rottnest-island-quokka-hand

C’était difficile de quitter la compagnie si agréable de ces adorables quokkas, mais nous nous sommes finalement remis en selle et avons pris la direction de la pointe ouest de Rottnest Island. On nous l’avait décrite comme le plus bel endroit de l’île, et c’était magnifique en effet : là encore, la couleur de l’eau en bas des rochers était sublime. Nous avons aussi vu quelques autres animaux : un groupe de phoques prenant le soleil un peu plus loin, et un gros lézard noir ; clairement pas aussi joli que ses voisins qui peuplent l’île…

Nous avons mangé les sandwiches que nous avions emporté avec nous et avons pris la direction du phare de Wadjemup, en haut d’une petite colline au milieu de Rottnest Island. La vue à 360° depuis cette colline était superbe.

Après avoir quitté le phare, nous sommes retournés vers la côte, sur le versant sud de l’île. Je crois que ces criques du nom de « Salmon Bay », « Little Salmon Bay » ou « Porpoise Bay » étaient mes coups de cœur du jour. Le paysage était aussi magnifique que ce que nous avions vu côté nord le matin même, mais avec une grosse différence : nous étions seuls. Hormis deux autres personnes sur la plage, nous avions ces lieux sublimes rien que pour nous !

Malheureusement, il était déjà l’heure de rentrer au village. Impossible de partir sans un dernier au revoir aux quokkas ! Et puis après avoir ramené nos vélos, nous avons repris le ferry pour Perth, gardant d’extraordinaires souvenirs de cette journée parfaite.

Quokka, Rottnest Island

Aviez-vous déjà entendu parler de Rottnest Island ? Si ce n’est pas le cas, je suis certain que désormais vous l’avez ajouté à vos futures destinations de voyage !

Cliquez ici pour revenir au Blog.

2 thoughts on “Souvenirs de voyage : Noël sur Rottnest Island

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s