Le monde de A à Z : mon alphabet de voyageur

J’avais déjà en tête l’idée d’écrire cet article lors de mon premier séjour en Australie entre 2016 et 2017. Mais rien d’intéressant ne m’était venu à l’esprit pour certaines lettres et j’avais finalement laissé tomber. Je n’y ai repensé que récemment, et grâce aux nombreux voyages que j’ai accompli entre temps j’ai pu trouver l’inspiration qui m’avait manqué alors. En revanche, après l’avoir rédigé en anglais, il a fallu le traduire en français… Ce n’est qu’après de nombreuses contorsions que j’ai pu trouver un équivalent pour chacun des mots originaux, commençant parfois par une lettre différente ! De l’Australie à Yosemite et Zion, en passant par le Japon, la vie en van ou le goût du café, voici mon alphabet de voyageur : 26 lettres pour un périple autour du monde !

🇬🇧 Click here to read this article in english.

Cliquez ici pour revenir au Blog.

J’ai aussi trouvé l’inspiration pour cet article dans le blog de ma mère : l’Abécédaire de Saint-Nazaire. Mais son concept est légèrement différent du mien : elle écrit ses textes à propos d’un seul mot, commençant par la lettre de son choix, jusqu’à ce qu’elle finisse par couvrir l’alphabet entier, tandis qu’il s’agira de mon seul article de ce genre. A moins que je ne trouve 26 autres choses à dire à l’avenir ?

A pour… Australie

Sydney Opera House, Harbour Bridge

Probablement la lettre la plus évidente de cette liste, la première que j’aie couchée sur le papier. L’Australie est mon pays de rêve, c’est là que j’ai débuté un voyage de deux ans et demi, là que j’ai vécu certaines des plus belles émotions de ma vie. J’y ai passé près de 18 mois répartis entre ma première arrivée en juillet 2016 et mon départ définitif en février 2019. Cela m’a permis d’en faire pratiquement tout le tour, parcourant des milliers de kilomètres en van, découvrant des endroits extraordinaires dans un bonheur inégalable. Si vous comptez visiter l’Australie un jour (ce que je vous recommande chaudement !), n’hésitez pas à me contacter ou à lire les nombreux articles que j’ai écrits à propos du pays !

Au moment où je publie cet article, l’Australie est en proie à d’immenses incendies qui détruisent des millions d’hectares de forêt. C’est un spectacle qui me brise le cœur. Toutes mes pensées vont vers ce pays aujourd’hui.

B pour… Backpack

backpack

Quel autre mot aurais-je pu choisir pour cette lettre ? Impossible d’utiliser l’équivalent français « sac à dos » quand le backpack que j’ai porté sur mon dos pendant tous ces mois de voyage m’a carrément inspiré pour le nom et le logo de ce site ! Mes parents me l’ont offert avant mon grand départ en 2016, et plus de 3 ans après je n’en ai toujours pas changé.

C pour… Café

Lorsque je suis arrivé en Australie pour la première fois, ma seule expérience professionnelle était en tant qu’ingénieur chimiste. Je n’avais jamais travaillé dans un bar ou un restaurant, mais c’était l’un des challenges que je m’étais fixés : trouver un travail comme serveur. A mon arrivée à Melbourne en octobre 2016, j’ai décidé de suivre une formation pour apprendre à faire le café, pensant que cela m’aiderait à trouver du travail – les Melbournois sont vraiment fous de leurs cappuccinos, long black et flat white. Et ça a marché ! J’ai été embauché par Ladurée, la célèbre marque de luxe française connue pour ses macarons qui ouvrait une nouvelle boutique. J’ai adoré cette expérience : je prenais beaucoup de plaisir à préparer le café, l’atmosphère de travail avec mes collègues était géniale et notre manager Rob était le meilleur pour qui j’aie jamais travaillé ! Oh, et petite précision : au départ je ne buvais même pas de café et en détestais le goût, et ce n’est qu’après quelques semaines de travail que j’ai commencé à apprécier en boire, jusqu’à vraiment aimer ça aujourd’hui !

D pour… Distance

Géographiquement, le lieu où je me suis rendu qui était le plus éloigné de Saint-Nazaire en France où j’ai grandi était la Péninsule d’Otago en Nouvelle-Zélande : 19430km de chez moi ! Emotionnellement, la distance avec ma famille et mes amis était parfois difficile à vivre ; je me suis senti seul parfois et j’ai eu des hauts et des bas, mais heureusement plus souvent des hauts !

Summit Road, Otago Peninsula

E pour… Eastbourne Street

Street art, ACDC Lane, Melbourne

Eastbourne Street est le nom de la première rue dans laquelle j’ai vécu à Melbourne, pendant environ 4 mois entre novembre 2016 et février 2017. C’est au cours de cette période que j’ai commencé à vraiment adorer cette ville, et les excellents moments que j’ai passés dans cette maison (bien que vieille et un peu sale) ont largement contribué à ce sentiment. Vivre à Melbourne fut une expérience unique : c’était la première fois de ma vie que j’habitais en collocation et j’ai appris énormément sur moi-même ; j’adorais explorer la ville, ses quartiers et ses innombrables ruelles ; je m’éclatais vraiment, je sortais souvent avec mes collocs ou mes collègues et j’ai même pendant quelques temps songé très sérieusement à m’installer à Melbourne. Ca ne s’est pas passé comme ça jusqu’à maintenant mais qui sait ce que le futur me réserve ?

F pour… Famille et Amis

Oui, c’est parfois difficile d’être loin de chez soi, et à certaines occasions comme les fêtes de fin d’année par exemple, ma famille et mes amis m’ont vraiment manqué. Mais ce que j’aime le plus en voyage et principalement en voyage solo c’est ô combien il est facile de rencontrer de nouvelles personnes : dans les auberges de jeunesse, en randonnée, via Facebook… les possibilités de se faire de nouveaux amis partout dans le monde sont innombrables. Parfois, ces gens deviennent plus que des amis : j’ai rencontré plusieurs personnes que je considère presque comme ma famille après les moments inoubliables que nous avons passés ensemble.

G pour… Grande Barrière de Corail

Heart Reef, Whitsunday Islands

J’ai participé à une sortie snorkelling sur la Grande Barrière de Corail au début de mon aventure australienne en 2016. C’était une expérience extraordinaire : j’ai nagé à côté d’une tortue, vu des dizaines d’espèces de poissons, me suis extasié devant les couleurs du corail et ai même aperçu un requin ! Mais je n’ai aussi pas pu m’empêcher de remarquer qu’il y avait une grande quantité de coraux morts, et savoir que la Grande Barrière de Corail va certainement disparaitre dans les prochaines décennies me brise le cœur… Ce n’est pas le seul problème de notre monde : les forêts brûlent, les glaciers fondent, des milliers d’espèces animales disparaissent… L’environnement est (ou en tout cas devrait être…) la priorité de la planète entière de nos jours. En tant que voyageur au long cours, je sais que mon empreinte carbone est très mauvaise et j’ai le sentiment que je me dois de faire le plus d’efforts possible tout en alertant les autres sur leurs mauvaises habitudes et comportements. J’ai déjà abordé quelques idées dans un précédent article intitulé « Comment devenir un voyageur écolo », et je continuerai à traiter ce sujet à l’avenir.

how-to-become-green-traveller.png

H pour… Horrible moment

Pour être honnête, je n’ai pas vécu beaucoup de mauvais moments lors de mes voyages, ce qui fait de moi quelqu’un de plutôt chanceux. La pire expérience que j’aie vécue s’est produite à Los Angeles en avril 2018. Je venais d’arriver du Japon et je comptais passer quelques jours à LA avant de démarrer mon road trip dans le sud-ouest des Etats-Unis. J’avais réservé un lit dans une auberge pour 3 nuits ; le premier soir, j’ai entendu beaucoup de bruit venant de la chambre au-dessus de mon dortoir. Au bout d’un moment, à 3h du matin et toujours éveillé, j’ai fini par aller voir ce qui se passait. La chambre était en train d’être rénovée et un ouvrier était en plein travail ! Cela s’est produit à nouveau le lendemain : j’ai même clairement entendu le son d’une perceuse vers minuit ! Je suis allé voir le manager le matin et sa réaction fut incroyable : il m’a littéralement insulté et traité de tous les noms, me disant de « foutre le camp » de son auberge si ça ne me plaisait pas ! Heureusement la fille à la réception était un peu plus sympa et a accepté de me rembourser, mais si vous vous rendez à Los Angeles, évitez le Downtown Mansion Hostel à tout prix !

los-angeles-day-night

J’ai recherché l’établissement sur Tripadvisor pour relire la critique assassine que j’avais laissé, mais impossible de le retrouver… J’espère qu’il a fermé entre temps !

I pour… Islande

Le pays de la glace et du feu est-il le plus beau au monde ? En tout cas il n’est au moins pas loin du podium ! J’ai seulement passé deux semaines en Islande en 2018 et j’ai adoré mon séjour : entre les icebergs de Jökulsarlon, le sable noir de Diamond Beach ou Reynisfjara, les maisons colorées de Seydisfjördur, les glaciers, les cascades, l’activité volcanique autour du lac Myvatn, tout était si magnifique ! Si vous voulez en savoir plus, allez voir les articles que j’ai écrit suite à mon voyage.

J pour… Japon

miyajima-itsukushima-shrine-2Si l’Islande est peut-être le plus beau pays que j’aie visité, le Japon est clairement le plus exotique pour moi. Rien ne m’avait préparé à ce choc culturel, de la nourriture à l’architecture en passant par l’extraordinaire gentillesse des gens. Avec ses dizaines de temples superbes, je suis tombé amoureux de l’atmosphère unique de Kyoto, tandis que la journée que j’ai passée sur l’île de Miyajima reste aussi inoubliable… sans oublier les cerisiers en fleurs à Tokyo ! Mon seul regret : ne pas avoir vu le Mont Fuji… mais cela me donne une bonne raison de revenir un jour !

K pour… Koalas et Kangourous

Impossible pour moi de choisir entre ces deux animaux adorables ! Du coup je m’en remets à vous : êtes-vous team koala ou team kangourou ? Voici quelques photos pour vous aider à décider !

L pour… Lumières boréales

Ok j’avoue, j’ai un peu triché ici : « lumières boréales » ne se dit pas vraiment, mais j’ai choisi ce compromis puisque le A d’aurores boréales était déjà pris ! Quoi qu’il en soit, j’ai toujours rêvé d’en voir une fois dans ma vie. Lorsque je me suis rendu en Islande en septembre 2018, je savais qu’avec un peu de chance mon vœu pourrait être exaucé. J’ai été plus que chanceux : au cours de mes deux semaines dans le pays, je les ai vues à quatre reprises ! La première fois fut la plus impressionnante : j’étais au milieu de nulle part, en train de contempler le ciel entièrement vert danser au-dessus de moi… C’était un moment magique, l’un de ceux que je n’oublierai jamais. J’en ai parlé plus en détail dans un précédent article intitulé “Les fascinantes aurores boréales“.

Northern lights in Höfn

M pour… Maui

Visiter Hawaï fut un rêve devenu réalité. Les 20 jours que j’ai passés sur cet archipel au milieu de l’Océan Pacifique furent inoubliables. Le meilleur moment reste probablement cette semaine sur Maui, la seconde plus grande île de l’archipel d’Hawaï. Je séjournais au Banana Bungalow Hostel, qui est de loin la meilleure auberge de jeunesse dans laquelle je sois jamais allé. Pour plus de détails à propos de cette semaine fantastique, allez lire l’article que j’avais alors écrit : « Banana Friends » : une semaine parfaite sur Maui, et voici quelques photos me rappelant la beauté incroyable des paysages de Maui.

N pour… Nikon D5500

nikon-d5500Nikon D5500, soit la marque de mon appareil photo ! Si mon sac à dos fut probablement l’objet le plus important que j’avais avec moi durant mes voyages, mon appareil photo fut certainement le plus précieux… et pas seulement à cause de son prix (qui pour être honnête est très raisonnable). Il m’a aidé à capturer des souvenirs des endroits que j’ai visités, et regarder toutes ces photos prises lors de mes voyages me rend toujours nostalgique. Perdre mon appareil est l’une de mes plus grosses craintes !

O pour… Okonomiyaki

Salka Valka, Reykjavik

De mon point de vue, voyager sans essayer de découvrir la culture locale de l’endroit où l’on se trouve n’a pas de sens. L’un des aspects les plus importants de la découverte d’un nouveau pays est sa cuisine ; aucun intérêt à manger la même chose que d’habitude lorsqu’on est loin de chez soi n’est-ce pas ? J’ai testé de nombreux plats typiques au cours de mes voyages, comme la poutine au Québec, , la viande de kangourou en Australie ou des recettes de poissons traditionnelles en Islande, mais le pays où j’ai découvert le plus grand nombre de nouvelles saveurs est sans hésitation le Japon. Parmi tous les plats que j’ai testé pour la première fois pendant mon séjour (pas toujours avec réussite), il y en a que j’ai particulièrement adoré : l’okonomiyaki. Il s’agit d’une sorte de crêpe salée assortie de toutes sortes d’ingrédients et c’est délicieux !

okonomiyaki-kyoto

P pour… Pommes et Poires

Les pommes et les poires ne sont pas mes fruits préférés mais s’ils apparaissent dans cette liste c’est parce que j’ai passé trois mois à en ramasser en Australie. Je garde un souvenir contrasté de cette période que j’ai décrite dans un précédent article à lire en cliquant ici !

Q pour… Quokka

rottnest-island-quokka-hand

Autant je ne pouvais pas me décider entre koalas et kangourous pour la lettre K, autant il n’y avait aucun doute pour la lettre Q : il ne pouvait s’agit que du quokka ! C’est à mon avis l’animal le plus adorable au monde. Avec leurs bouilles toujours souriantes et tellement mignonnes, les quokkas ne vivent que dans le sud-ouest de l’Australie, et plus spécifiquement sur Rottnest Island près de Perth. Là encore, allez voir le récent article que j’ai publié à propos de ma journée sur cette île pour plus de détails !

Quokka, Rottnest Island

R pour… Randonnée

Randonner est définitivement mon activité préférée lorsque je voyage ! J’ai effectué un grand nombre de randonnées sublimes tout autour du monde, en Australie (Cape Raoul en Tasmanie, le Mont Warning dans le Queensland…), en Nouvelle-Zélande (Mueller’s Hut, le Tongariro Alpine Crossing…), aux Etats-Unis (dans Bryce Canyon ou Arches National Park par exemple) ou en Suisse… J’adore être près de la nature pour découvrir à mon rythme le paysage autour de moi !

S pour… Saint-Nazaire

Ma ville, sur la côte Atlantique française, où j’ai grandi et vécu les 20 premières années de ma vie, et où je suis revenu pour travailler depuis quelques mois. J’aime l’atmosphère ici, la beauté du chemin côtier, les 20 plages, le port toujours en mouvement, les superbes fresques qui ornent de nombreux murs… J’essaye désormais de convaincre le plus de gens possible que Saint-Nazaire mérite une visite, via mon job à l’Office de Tourisme… et via les articles que j’écris ici ! Alors, quand est-ce que vous venez ?

T pour… Toyota

Australia in a van

Comme vous allez le découvrir, la lettre V était déjà prise et j’ai dû en utiliser une autre pour le mot « van » … Je me suis donc rabattu sur T comme Toyota, le premier modèle de van que j’ai acheté à mon arrivée en Australie ! Plus précisément un vieux Toyota Hiace noir avec un dessin de pieuvre à moitié effacé sur un côté. Je fus son dernier propriétaire ; je l’avais acheté à un couple de Français très sympas à Cairns au nord du Queensland en juillet 2016, et 11 mois et plus de 30000 kilomètres plus tard je l’ai revendu à Melbourne à un ferrailleur qui n’était intéressé que par certaines pièces et allait le désosser. Devoir le laisser partir à l’arrière d’un camion fut un moment très émouvant !

Australia in a van

U pour… Uluru

Uluru, Kata Tjuta, plane

Je vous ai déjà décrit mon voyage à Uluru en détails dans un précédent article et vous ai montré mes meilleures photos, vous en savez donc déjà beaucoup sur cet immense monolithe, y compris qu’il est désormais définitivement interdit de l’escalader (enfin !). Si vous avez un jour la chance de voir le soleil se lever sur Uluru, croyez-moi, c’est un spectacle dont vous vous souviendrez toute votre vie.

Uluru, sunrise

V pour… Vancouver Island

Cathedral Grove, Vancouver Island

Retour en septembre 2017. Après 12 mois en Australie, j’entamais ma seconde année de voyage par quelques semaines au Canada. L’un de mes objectifs était de découvrir Vancouver Island, une grande île proche de Vancouver sur la côte ouest du pays. Je n’avais pas envie de m’y rendre seul, et c’est ainsi qu’en cherchant des compagnons de voyage sur Facebook, j’ai rencontré Nivi, Helena et Martin, trois Danois avec qui je m’apprêtais à vivre des moments exceptionnels dans un lieu magnifique. Vous voulez en savoir plus ? Allez voir mon article « This is life, un séjour inoubliable sur Vancouver Island ».

W pour… Wanaka

La lettre R a servi pour « Randonnée », mais elle aurait tout aussi bien pu être utilisée spécifiquement pour « Randonner à Wanaka » tant cette petite ville de l’île du sud de la Nouvelle-Zélande est un paradis pour les randonneurs ! On trouve des dizaines de chemins autour de Wanaka, y compris la célèbre ascension de Roy’s Peak, offrant l’un des plus beaux points de vue du pays. Moins connu mais pas moins beau pour autant, le chemin de Diamond Lake et Rocky Mountain ou la randonnée jusqu’à Isthmus Peak, tous deux permettant également d’admirer un panorama sublime. Enfin, ne partez pas sans prendre une photo de #ThatWanakaTree, un arbre mythique seul au milieu du lac Wanaka, qui a donné à la ville son hashtag officiel sur Instagram.

X pour… XH-EHG

Vous vous demandez probablement ce que ce code bizarre signifie… A votre avis ? Il s’agit de l’immatriculation de l’avion dans lequel je suis monté pour mon saut en parachute à Mission Beach en Australie ! C’était un autre challenge que je m’étais fixé : combattre ma peur du vide en sautant d’un avion. Je me rappelle toujours de ma terreur au moment où la porte s’est ouverte et où mon instructeur et moi avons sauté, mais je me souviens aussi des sensations extraordinaires et du shoot d’adrénaline incroyable qui ont suivi. Quand est-ce qu’on recommence ?

mission-beach-skydiving

Pour être parfaitement honnête, l’immatriculation de l’avion était VH-EHG… mais je n’ai pas réussi à trouver le moindre mot commençant par X ! Une idée ?

Y et Z pour… Yosemite et Zion

Drôle de coïncidence : mes deux parcs préférés du sud-ouest américain collent parfaitement avec les deux dernières lettres de l’alphabet : Yosemite et Zion. C’est aussi dans ces parcs que j’ai effectué mes deux randonnées préférées aux Etats-Unis à ce jour : Glacier Point et Panorama Trail à Yosemite, Observation Point à Zion. Mais mon rêve est de visiter un autre Parc National dont le nom commence par un Y : le plus vieux Parc National du monde, Yellowstone

Cliquez ici pour revenir au Blog.