Un road trip parfait au Québec sur la Route 132

Si je devais décrire la Gaspésie (la région au sud-est du Québec au Canada) avec un seul mot, ce serait le mot “couleurs”. Le bleu intense du Saint-Laurent et de l’Océan, les variations infinies de vert de la forêt parsemées de tâches dorées ou orangées à l’approche de l’automne, le ciel allant de jaune à pourpre en passant par le rose lors de couchers de soleil sublimes et les très nombreuses nuances des maisons traditionnelles en bois. J’ai vu tout cela et bien d’autres choses encore à l’occasion d’un road trip exceptionnel : 2000 km à conduire d’un site sublime à un autre, observant des paysages uniques et une faune très riche. Suivez-moi pour 8 jours sur la Route 132, l’une des plus belles routes au monde !

📷 Pour plus de photos allez voir ma galerie d’images sur la Gaspésie.

🇬🇧 Click here to read this article in english.

🇨🇦 Cliquez ici pour revenir au menu sur le Canada.

Premier jour

Ce road trip débute à Québec, l’une des villes que j’aime le plus parmi celles que j’ai visitées. En prenant le ferry qui traverse le Saint-Laurent jusqu’à Lévis sur la rive sud, on bénéficie d’une vue extraordinaire sur Québec et notamment l’extraordinaire Château Frontenac, symbole de la ville.

DSC_0273

notre-dame-du-portage

Après quelques photos, direction l’est (sans prendre l’autoroute), à travers plusieurs jolis villages comme Notre-Dame-du-Portage (photo de gauche). Après 200 km, on arrive à Rivière-du-Loup. Le Parc des Chutes tout près du centre-ville est un parc très agréable, avec plusieurs chemins de promenade, mais ce n’est pas lui qui fait la réputation de l’endroit : ce sont les couchers de soleil. Une légende urbaine locale dit que National Geographic a un jour classé la région comme étant la deuxième meilleure au monde pour les admirer après Hawaï. Je ne sais pas si c’est vrai, mais ce dont je peux témoigner c’est qu’ils valent effectivement le détour ! Le meilleur endroit pour assister au spectacle est l’extrémité du quai d’où part le ferry permettant de traverser le Saint-Laurent. Il ne reste plus qu’à trouver un siège et apprécier la vue !

Si comme moi vous restez jusqu’au coucher de soleil, vous passerez probablement la nuit à Rivière-du-Loup. Je vous recommande chaudement l’Auberge Internationale pour une nuit agréable et bon marché. C’est l’une des meilleures auberges de jeunesse où je sois allé, avec des dortoirs à taille humaine, une grande cuisine et un excellent petit déjeuner offert. Parfait !

Deuxième jour

Au matin direction du jour, en route pour le Parc National du Bic à une heure de route de Rivière-du-Loup. C’est un parc tout petit mais avec de nombreuses possibilités de promenade ; j’ai notamment beaucoup aimé la randonnée jusqu’au sommet du Pic Champlain (récompensée par une superbe vue), ainsi que la “Baie du Ha ! Ha !” (c’est le nom authentique !) et l’Anse à l’orignal où les chances d’observer des phoques sont les plus élevées.

hells-gate-canyon-2

S’il vous reste encore du temps, pourquoi ne pas aller faire un tour au Canyon des Portes de l’Enfer, à environ 45 minutes du parc du Bic ? Vous y trouverez le pont suspendu le plus haut au Québec : 63m au-dessus du sol ! Très impressionnant, mais il faut malheureusement débourser un prix d’entrée relativement élevé (14$) pour y accéder. Le soir, Rimouski sera le meilleur endroit pour passer la nuit, mais si vous recherchez quelque chose d’original…

Troisième jour

…pourquoi ne pas dormir dans un sous-marin ? Oui, pour de vrai ! Pour cela, rendez-vous au site historique maritime de la Pointe-au-Père, tout près de Rimouski. Vous y trouverez le sous-marin Onondaga, dans lequel il est possible de passer la nuit. Rendez-vous sur leur site web pour plus d’informations.

submarine-pointe-au-pere

Même si vous optez pour un hébergement plus traditionnel, cela reste un endroit très intéressant à visiter pour ajouter un peu de culture à ce troisième jour de road trip. Le site comprend le sous-marin Onondaga, une passionnante exposition sur le naufrage tragique de l’Empress Of Ireland en 1914 et la visite (gratuite) du phare. Comptez trois heures pour tout voir.

DSC_0381

Après Rimouski, la Route 132 serpente entre le Saint-Laurent sur la gauche et de hautes falaises sur la droite. J’ai adoré conduire sur cette section, ne manquant pas de m’arrêter dès que possible pour prendre une photo ! A Cap-Chat, faites un crochet jusqu’à Eole, l’éolienne à axe vertical la plus grande au monde. Vous vous sentirez tout petit devant ses 110m de haut ! Pour la nuit, le Sea Shack près de Sainte-Anne-des-Monts est apparemment un incontournable de Gaspésie ; malheureusement je l’ignorais et je ne l’ai appris que plus tard par d’autres voyageurs. Si vous vous y êtes rendus vous-mêmes, partagez votre expérience en commentaire !

Quatrième jour

Sainte-Anne-des-Monts est la porte d’entrée de l’immense et magnifique Parc National de la Gaspésie. Si vous aimez la randonnée, vous serez servis, et une seule journée sur place risque de vous paraître un peu court !

Avez-vous déjà été dans un endroit sans le moindre signe de présence humaine ? Pas de bruit de voiture, pas d’avions dans le ciel, aucune autre personne aux environs, rien. Dur de trouver de tels endroits n’est-ce pas ? Le Parc National de la Gaspésie en est un. J’avais l’impression d’être dans le film “Into The Wild” ! C’est cette atmosphère que vous y retrouverez : une nature sauvage et préservée, de profondes forêts et si vous avez de la chance, peut-être croiserez-vous un élan ou un pygargue à tête blanche ? La meilleure randonnée (pour marcheurs aguerris) est celle qui conduit au Mont-Albert : de 12 à 17km selon le chemin que vous empruntez. Mais il existe aussi bien d’autres chemins plus courts : la boucle du Mont-Ernest-Laforce (4.5km) ou la balade du Lac-aux-Américains (2.6km aller-retour). Il ne vous reste plus qu’à espérer du beau temps : comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, la vue était assez bouchée le jour de ma visite !

Cinquième jour

Le cinquième jour de ce road trip est celui avec le plus de temps passé au volant, mais les 200km qui séparent Sainte-Anne-des-Monts de Cap-aux-Os près du Parc National de Forillon sont les plus beaux de la Route 132. Croyez-moi, vous aurez envie de vous arrêter constamment !

gaspesie-road-3

lighthouse-la-martre

Parmi les plus jolis sites en chemin, deux phares se distinguent : celui, tout rouge, de La Martre (le plus élégant de Gaspésie de mon point de vue !), et celui de Cap-des-Rosiers, le plus haut du Canada avec ses 34m. Après un si long trajet, il sera peut-être trop tard pour une randonnée autour de Cap-aux-Os, mais entre les entrées nord et sud du Parc National de Forillon, le sentier “le Castor” constitue une agréable alternative. Ce rongeur aux longues dents peut facilement y être observé dans le lac proche du sentier, et si vous avez de la chance peut-être verrez-vous aussi un élan.

Deux auberges de jeunesse permettent de passer la nuit à proximité du parc ; Gaspé est trop loin et mieux vaut rester dans les parages…

Sixième jour

…pour pouvoir se lever aux aurores le lendemain matin : le meilleur moment pour admirer les falaises du parc de Forillon au niveau du Cap Bon-Ami est au lever du soleil. Le spectacle des premiers rayons de soleil colorant la côte en rouge est saisissant ! Il faut également absolument grimper jusqu’à la plateforme du Mont-Saint-Alban ; la montée est raide, mais la vue à 360° du sommet est à couper le souffle. Si le temps est clair, on distingue même l’imposant Rocher Percé, future destination de ce road trip à l’horizon.

Une visite du Parc National de Forillon ne serait pas complète sans un passage par le Cap Gaspé. Depuis l’Anse-aux-Amérindiens, la promenade est très agréable et la vue du “Bout du Monde” est superbe. Soyez attentifs : apparemment les ours sont assez communs dans la région, principalement tôt le matin.

Vous pouvez passer une seconde nuit à Cap-aux-Os mais je conseillerais plutôt de conduire jusqu’à Percé (environ une heure de route) pour profiter du coucher de soleil sur le Rocher Percé.

Septième jour

bonaventure-island-seals

L’excursion de ce septième jour fût ma préférée de ce road trip. De Percé, prenez l’un des bateaux en direction de l’Île Bonaventure. Vous commencerez par contourner le Rocher Percé (avec des perspectives magnifiques sur cette arche si impressionnante), avant de faire le tour de l’île. Préparez-vous à voir des dizaines de phoques tout près du bateau, et des milliers d’oiseaux tournoyer au-dessus de vous : l’Île Bonaventure abrite l’une des plus grandes colonies de fous de Bassan au monde. Autre avertissement : vous sentirez l’odeur de la colonie avant de pouvoir l’observer…

perce-rock-2

Une fois sur l’île, je vous conseille d’en faire le tour plutôt que de couper à travers, tout droit vers la colonie comme le font la plupart des visiteurs. L’île en elle-même est très belle, et si vous avez du temps profitez-en pour la découvrir. Peut-être aurez-vous la chance comme moi d’y croiser un renard !

bonaventure-island-fox

Découvrir la colonie des fous de Bassan est un moment inoubliable, mais dur à décrire : le bruit, l’odeur, les milliers d’oiseaux si proches… Vous pourrez aisément passer des heures à observer leur comportement très agressif, que les guides du parc se feront un plaisir de vous expliquer en détails. N’oubliez pas de revenir à temps pour le dernier bateau à 17h !

Je n’ai pas eu trop de regrets à m’éloigner, car la marche retour jusqu’au quai m’a permis de bénéficier des plus beaux points de vue sur le Rocher Percé.

Après tant d’émotions, la Baie-des-Chaleurs m’avait parue un peu décevante. La route 132 y est toujours très agréable, mais rien de comparable avec les paysages somptueux des jours précédents. J’avais choisi de conduire jusqu’à Carleton-sur-Mer où j’avais passé la nuit dans un agréable B&B, mais il est aussi possible de s’arrêter plus près de Percé pour ajouter un jour de plus à ce road trip.

Huitième Jour

Déjà l’ultime journée de ce road trip ! Si les plus beaux paysages sont passés, il reste encore quelques jolis endroits à découvrir. Au bout de la Baie-des-Chaleurs, près du village de Matapedia, plusieurs points de vue permettent d’observer les rivières Matapedia ou Ristigouche, parfois avec un nom évocateur tel que “l’Horizon de Rêve“. Petite anecdote : il y a plusieurs camps de pêche de luxe au bord de la rivière Ristigouche, où de riches américains viennent pêcher le saumon. Un ami qui a grandi dans le hameau de Saint-Alexis-de-Matapedia m’a ainsi confié avoir croisé Tom Cruise en personne dans l’unique boutique du village !

DSC_1064b

La route qui remonte vers le Saint-Laurent n’a de mon point de vue plus beaucoup d’intérêt. Profitez des rives du Lac Matapedia après Amqui pour vous reposer, puis empruntez l’autoroute pour revenir à Québec. A moins que vous ne préfériez ajouter une autre nuit à votre séjour pour profiter d’un nouveau coucher de soleil exceptionnel à Rivière-du-Loup…

J’espère que ce road trip vous plaira autant qu’à moi ! Et si vous connaissez bien la Gaspésie, n’hésitez pas à donner vos propres suggestions d’endroits à ne pas manquer dans les commentaires !

🇨🇦 Cliquez ici pour revenir au menu sur le Canada.

5 thoughts on “Un road trip parfait au Québec sur la Route 132

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s