Nos amis les animaux (partie 2, l’Australie)

Une semaine après mon premier article dédié à nos amis les animaux, voici le second consacré cette fois à l’extraordinaire faune australienne. Bien sûr, il y a les koalas et les kangourous, mais pas que… Voyez par vous-mêmes !

🇬🇧 Click here to read this article in english.

Cliquez ici pour revenir au Blog.

Au début

J’ai atterri en Australie le 29 juin 2016, à environ 8h30 du matin. Ma première rencontre avec une espèce endémique se fit alors que 9h n’avait même pas encore sonné, directement sur le parking de l’aéroport de la Gold Coast dans le Queensland : deux ibis à cou noir. Je ne savais pas à ce moment que beaucoup d’Australiens les appellent « bin chickens », « oiseaux de poubelle », pour leur propension à se nourrir de restes, et j’étais très heureux de ce comité d’accueil !

ibis-gold-coast-airport

Ma première destination fut Byron Bay, un lieu renommé pour l’observation des baleines et point le plus à l’est du pays sur la côte Pacifique. Encore une fois, je n’eus pas à attendre longtemps avant d’apercevoir mes premiers cétacés ; alors que je randonnais autour du Cap Byron le lendemain matin, je distinguai quelques larges dos et nageoires à la surface de l’océan.

Toujours lors de ces premiers jours, j’assistais aussi à un spectacle bien plus inattendu : celui d’une colonie de vers luisants illuminant le plafond d’un tunnel ferroviaire abandonné dans la campagne près de Byron Bay.

Glowworms, Murwillumbah

Des animaux effrayants…

Vous savez probablement que l’Australie abrite une grande quantité d’animaux dangereux, parmi lesquels le serpent le plus venimeux au monde (le taïpan du désert), 150 000 crocodiles marins qui peuplent les côtes et estuaires du nord, deux espèces d’araignées potentiellement mortelles (la fameuse redback, la veuve noire à dos rouge, et la funnel web spider, araignée à toile-entonnoir), plusieurs sortes de requins dont le grand requin blanc, une pieuvre superbe mais très dangereuse (la pieuvre à anneaux bleus)… et bien d’autres ! Heureusement, je n’ai jamais rencontré aucun de ceux-ci de trop près, mais lorsque je voyageais dans la région de Daintree au nord du Queensland, je vis plusieurs immenses crocodiles lors d’un tour sur la rivière du même nom…

…ainsi que deux serpents !

La forêt tropicale de Daintree plus au nord abrite l’oiseau considéré comme le plus dangereux au monde, le casoar. C’est une sorte d’autruche qui peut mesurer jusqu’à 1m80, avec deux griffes longues et tranchantes à ses pattes. Mais c’est une espèce en grand danger du fait des activités humaines (il en reste seulement un millier environ) et les seuls casoars que je vis étaient dessinés sur des panneaux routiers.

Cassowary warning sign in the Daintree Rainforest

Quelqu’un s’y connait-il en araignées ? Tout ce que je peux vous dire c’est que celles-ci-dessous ne sont pas les espèces mortelles mentionnées précédemment, mais je n’ai aucune idée de leur réelle dangerosité !

J’ai aussi aperçu un requin lorsque je faisais du snorkelling sur la Grande Barrière de Corail : un timide et inoffensif requin de récif, trop loin pour que je le prenne en photo. Mais un an et demi plus tard, alors que j’étais de l’autre côté du pays, je me rendis à un endroit du nom de Coral Bay où se trouve une baie aux eaux peu profondes où des dizaines de requins adultes et nouveaux nés se rassemblent parfois tout près du rivage entre septembre et mars.

Sharks, Coral Bay

Enfin, j’ai aussi croisé de très nombreuses sortes de lézards un peu partout dans le pays. Je doute qu’aucun d’entre eux n’ait été dangereux pour l’homme, mais ils avaient toujours cette expression sérieuse et menaçante sur le visage qui les faisaient ressembler à des dinosaures. Si certains d’entre eux étaient plutôt drôles d’aspects, d’autres étaient assez laids…

…des animaux charmants…

Mais heureusement, il y a aussi beaucoup d’espèces mignonnes et sympas en Australie ! L’une des plus adorables est probablement l’échidné, une sorte de gros hérisson endémique au pays. Comme son cousin l’ornithorynque, c’est un monotrème ce qui signifie qu’ils ont à la fois des attributs de mammifères (ils ont des poils et allaitent leurs petits) et de reptiles (ils pondent des œufs et n’ont qu’un seul orifice du nom de cloaque par lequel ils font tous leurs besoins et se reproduisent).

Mornington Peninsula, echidna

L’une des icônes du pays est le wombat, un gros marsupial qui peut mesurer jusqu’à 1m. Malheureusement, le seul que j’ai croisé était très timide et se cacha rapidement dans la végétation. Fun fact à propos des wombats : leurs déjections sont en forme de cubes !

Wilsons Promontory, wombat

Etant des animaux nocturnes, les opossums sont durs à voir, bien qu’ils habitent souvent dans le centre de villes comme Sydney ou Melbourne. Ils sont eux aussi natifs du pays.

melbourne-possum

A moitié mignons et à moitié effrayants, les diables de Tasmanie ont une réputation féroce, mais sont vulnérables et en danger. Ils sont très durs à observer dans la nature, et les seuls que je vis étaient dans un parc animalier au nord de la Tasmanie. Ils peuvent très vite se transformer d’une sympathique boule de poils en un animal agressif aux dents impressionnantes, dès qu’il y a de la nourriture à proximité !

Saviez-vous que des manchots vivaient en Australie ? On peut en trouver sur les côtes de Tasmanie, mais aussi jusque dans le port de St Kilda, une banlieue de Melbourne !

Alors que je traversais l’Australie Méridionale, je fis un petit détour par une ville du nom de Whyalla car j’avais lu quelque part qu’on pouvait souvent observer des dauphins dans son port. Et c’était vrai ! Alors que j’étais assis sur le quai, un dauphin curieux vint nager juste devant moi.

Dolphin, Whyalla, South Australia

L’une de mes rencontres les plus mémorables avec un animal en Australie se produit lorsque je faisais du snorkelling sur la Grande Barrière de Corail. En dehors du requin mentionné précédemment, je nageais aussi quelques instants aux côtés d’une magnifique tortue marine. Cela se produisit à nouveau alors que j’explorais l’autre récif corallien d’Australie, le Ningaloo Reef en Australie Occidentale. Là, j’eu aussi la chance d’observer une tortue marine pondant ses œufs au coucher du soleil sur une plage déserte face à l’Océan Indien. Un moment inoubliable.

L’Australie a des koalas et des kangourous, mais aucun d’entre eux ne peut rivaliser avec l’animal le plus trognon de la création : le quokka et son éternel sourire. On ne les retrouve que dans une petite zone du pays et peuvent principalement être observés sur une île du nom de Rottnest Island au large de Perth. Ils n’y ont aucun prédateur et ne sont pas effrayés par l’homme, ce qui fait qu’ils peuvent être approchés de très près. Avez-vous déjà vu un animal plus adorable ?

…beaucoup d’oiseaux…

Savez-vous quels animaux apparaissent sur les armoiries officielles de l’Australie ? Il s’agit du kangourou et, plus surprenant, de l’émeu. Tous deux sont endémiques au pays et partagent une particularité : ils ont du mal à se déplacer à reculons. Et donc, comme ils ne se déplacent que vers l’avant, ils symbolisent le progrès ! Voici l’un des seuls émeus que je vis lors de mes voyages dans le pays, ici dans le Parc National des Grampians.

Grampians, emu

Un autre oiseau est une vraie icône en Australie : le kookaburra. Il est facilement reconnaissable de deux manières : par son long bec si vous le voyez, ou par son cri si vous l’entendez, semblable à un rire humain ou à un hurlement de singe. Ces matins où je me réveillais dans mon van au son de quelques kookaburras « riant » dans les eucalyptus voisins me manquent tellement…

Parmi les nombreux autres oiseaux que j’ai pu observer en Australie, on retrouve le très beau (et très timide) oiseau-lyre avec sa longue queue qui lui a donné son nom…

Blue Mountains, lyrebird

…une oie vivant seulement dans le sud du pays au nom scientifique de « céréopse cendrée » (cette photo fut prise sur Phillip Island au sud de Melbourne)…

Phillip Island, Cape Barren Goose

…ce très beau martin-pêcheur aux plumes d’un bleu électrique, aperçu lors de cette même croisière sur la rivière de Daintree…

Kingfisher, Daintree River

…le nettement plus commun cygne noir ; ils sont nombreux à vivre à Albert Park au cœur de Melbourne, et peuvent souvent être vus avec des petits…

…le galah ou « cacatoès rosalbin », semblable à un pigeon mais avec la tête et la poitrine rose…

magnetic-island-galah

…et ce sublime petit oiseau appelé « mérion splendide » qui porte bien son nom !

splendid-fairywren

Il y a aussi un jour très particulier que je n’oublierais jamais, alors que je visitais le Parc National de Booderee au sud de Sydney. Cet endroit est célèbre pour ses plages au sable soi-disant le plus blanc du monde (notamment Hyams Beach juste avant l’entrée du parc), mais ce dont je me rappellerai toujours ce sont ces dizaines de perroquets partout dans la forêt. Il y en avait trois espèces : la perruche royale, le loriquet arc-en-ciel et la perruche de Pennant, et je ne saurais pas dire laquelle était la plus belle tant toutes étaient magnifiques !

…et bien sûr les kangourous et les koalas !

Je ne pouvais de toute évidence pas finir cet article sans parler des kangourous et des koalas, probablement les animaux les plus emblématiques d’Australie.

Les kangourous vivent un peu partout dans le pays…

…ils fascinent petits et grands

Kangaroos, Pinnacles

…ils sont si mignons avec leur petit dans la poche

Kangaroo, Joey, South West Rocks

…ils peuvent être très curieux

Kangaroo, South Durras

…oui, ils se battent parfois comme de vrais boxeurs

…et ils sont représentés sur les panneaux routiers les plus célèbres au monde !

Kangaroo sign, Jervis Bay

J’ai même vu un kangourou albinos dans ce même parc animalier de Tasmanie…

albino-kangaroo-tasmania

…mais ma rencontre la plus mémorable avec des kangourous fut sur la plage de Cape Hillsborough dans le Queensland au lever du soleil, pour ce qui reste l’un de mes plus beaux souvenirs de voyage.

Les koalas ne sont pas si aisés à voir dans la nature, mais il existe au moins trois endroits où on peut les approcher de très près. Le premier est l’île de Magnetic Island aussi dans le Queensland…

…le deuxième est le Parc National Great Otway qui fait partie de la Great Ocean Road dans le Victoria…

…et le troisième est le Parc de Morialta juste à côté d’Adélaïde en Australie Méridionale, où je vis cet adorable koala profondément endormi sur une branche…

Koala, Morialta Conservation Reserve, Adelaide

…ce qui est à mon avis la conclusion idéale pour cet article !

Cliquez ici pour revenir au Blog.

2 thoughts on “Nos amis les animaux (partie 2, l’Australie)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s